Très peu connue en France, la croisière 70 000 Tons of Metal existe pourtant depuis 2011 et connaît un succès grandissant. Le fondateur, Andy Piller, est un ancien organisateur de concerts et de tournées. L'idée d'une telle croisière a germé dans son esprit en 2006 alors qu'il regardait des bateaux du haut de son balcon. Après avoir longuement bataillé pour trouver des investisseurs, il réalise enfin son rêve : créer un festival de Metal sur un bateau de croisière. Le succès est quasi immédiat, et la 2e année les fans arrivent même de 55 pays différents.

Quand le luxe se mélange au Metal

Sur l'Independance Of The Seas, le bateau qui accueille les festivaliers, il y a tout le confort et le luxe d'une croisière classique. Des cabines de grand standing, des boutiques, des restaurants, des piscines, des jacuzzis, et des animations. Les salles dédiées aux activités comme la patinoire par exemple ont été transformées en salle de concert avec des places assises. Tout est fait pour accueillir les passagers dans le luxe et le confort le plus total. Les bars restent ouverts 24/24h et le personnel est aux petits soins avec leurs invités.

Une boutique est spécialement dédiée au festival pour que chacun puisse ramener un souvenir unique. Au dire de l'équipage et du commandant de bord, chaque année, le séjour se passe sans encombre. Les festivaliers sont adorables et aucun problème n'est à déplorer. Certains avouent même préférer les metalleux à leurs clients habituels.

Niveau animation aussi les festivaliers sont servis. Il y a évidemment les concerts qui se succèdent dès le petit matin jusqu'à tard dans la nuit. Cette année ce sont 120 concerts qui se sont étalés sur les 4 jours de croisière.

De plus, pour les infatigables il y a le karaoké et les bars qui restent ouverts jusqu'au petit matin. En journée il y a des animations au bord de la piscine comme le fameux concours de plats. Durant le séjour, une escale est prévue sur une île des Caraïbes offrant ainsi quartier libre aux passagers.

Des Français à l'affiche du 70 000 Tons of Metal

Le festival enchaîne 4 jours de concerts quasiment non-stop. 60 groupes étaient à l'affiche cette année, certains très connus et d'autres moins. C'est l'occasion pour les festivaliers de voir leurs groupes favoris et d'en découvrir d'autres.

Ils peuvent aussi se faire dédicacer leur album préféré lors des séances prévues à cet effet. Les musiciens séjournent sur le bateau, il est donc tout naturel pour les fans de les croiser dans un couloir, ou même de discuter avec eux dans un des bars du navire.

Cette année, au milieu d'artistes de renommée internationale comme Sepultura, Cannibal Corpse ou Kreator, il y avait le groupe Benighted. C'est un groupe français qui s'est formé à Saint-Etienne il y a 20 ans. Bien qu'ils n'ont pas encore atteint la renommée des plus grands, les Stéphanois commencent à se faire un nom sur la scène Brutal Death Metal.

Présents également au Hellfest 13e du nom, ils ont pu avec cette croisière toucher un public encore plus international. Espérons voir d'autres groupes français dans les prochaines éditions du 70 000 Tons of Metal.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite