C'est bon, c'est fait, c'est acté, c'est officiel, Disney va avoir sa propre plateforme de streaming. Après Netflix qui a révolutionné ce marché jusqu'ici pas tellement légal, Mickey et ses amis ont décidé de prendre leur part sur ce marché. Moins chère, la plateforme comptera quelques séries originales, une centaine de film Disney, Pixar, sans compter les licences rachetées qui seront proposées, avec Star Wars, le MCU ou encore les licences détenues jusqu'ici par la FOX. Avec pas moins de 15 films cette année, et cette annonce, 2019 semble être le début d'un nouveau règne sans partage.

Publicité

Un contenu familial

Le contenu d'ores et déjà proposé par la plateforme laisse à penser que le principal public visé reste la famille. En effet, la véritable force de ce nouveau Netflix n'est autre que les films d'animations Disney. Ces films, pour la plupart, sont pour les enfants et l'entreprise américaine l'a bien compris en proposant la quasi totalité de ses films d'animations. Ces films seront la principale force de la plateforme face aux animés et aux séries originales de Netflix.

Bien évidement, le groupe pourra aussi compter sur des licences fortes telles que Star Wars [VIDEO] ou encore le MCU.

Des licences, qui, comme les films d'animations, tournent à plein régime et ne cessent d'apporter de nouveaux spectateurs. Et alors que certaines licences de la Fox, telles qu'X-Men, Avatar, Kingsman, Alien ou encore Predator vont sûrement de nouveau briller au Cinéma, ces nouveautés pourront elles aussi, s'ajouter au catalogue Disney+.

Avec en plus, quelques séries originales comme The Mandalorian ou encore la série Hawkeye, l'entreprise américaine assure un succès qui a de quoi inquiéter Netflix.

Publicité

Netflix a encore de beaux jours

En effet, la crainte de certains est que Netflix soit prochainement racheté par Disney. Une chose qui pourrait arriver bien sûr mais dans quelques années seulement. Netflix bénéficie effectivement d'une avance assez considérable et propose un contenu pour l'instant plus adulte. Pas mal de films, des animés japonais, des séries la plupart originales, et devient un producteur quasiment reconnu dans le monde du cinéma avec des films comme Okja ou Annihilation produits il y a quelques temps déjà.

Disney ne propose pour l'instant aucun animé japonais, quand le catalogue de son homologue commence à s'épaissir. Au niveau des séries lives, Netflix semble être à des années-lumière et pour ce qui est des films, du moins pour adultes uniquement, c'est du pareil au même.

Disney proposera à coup sûr un catalogue bien fourni qui n'aura de cesse de grandir et d'attirer de nouveaux spectateurs. Toutefois, cette transition prendra du temps et ce temps sera sûrement profitable à Netflix.