Shazam! n'était pas le film qui allait soulever les foules. Avec les sorties prochaines d'Avengers Endgame, celle de Game of Thrones, de One Punch Man ou encore de l'Attaque des titans qui arrivent prochainement, Shazam! faisait office de transition. Une transition attendue avec un certains espoir depuis Aquaman qui avait relancé le DCUE. Avec un personnage pas forcément bien connu du grand public mais avec une thématique assez originale, DC Comics tentait un pari sans risque avec la sortie de ce film. Et qu'en est-il finalement ?

Publicité
Publicité

Shazam!, le film pour enfants

Clairement c'est un projet qui manque d'ambition [VIDEO]. On ne compte plus les facilités scénaristiques, les raccourcis pour faire avancer une histoire qui n'avance pas.

Si le début est assez intéressant puisque l'on rejoint le point de vue du Bad guy du film, il est très vite cantonné au rôle du "je veux tout détruire". Et pourtant ses ambitions semblaient être plus complexes et bien mieux travaillées au début, je dirais même que l'on s'y attache.

Publicité

Pour ce qui est du personnage principal et bien, son histoire est intéressante mais bâclée. Billy veut retrouver sa mère, il l'a retrouve au milieu du film et on n'en parle plus, ce n'était pas si important. Là est tout le problème de ce film. Shazam est un clown au début du film, tout simplement un gosse qui découvre ses pouvoirs et ça ne change pas. La seule chose qui change chez Billy, c'est son acceptation d'être dans sa famille d'accueil et rien d'autre.

Tout est tellement porté vers l'humour enfantin dans ce film. Bien sûr, les enfants vont adorer, le second degré porte à sourire mais au final que ce soit à la réalisation, au scénario ou même dans les costumes ou effets spéciaux (extrêmement mauvais par ailleurs), tout est tourné comme un clip fun plutôt qu'un vrai film de super héros.

La machine DC Comics a encore du mal

Shazam! n'est pas un mauvais film, loin de là mais ce n'est pas non plus un film de qualité.

Là où Aquaman sauvait ses facilités scénaristiques ainsi que ses vides dans l'histoire, il se rattrapait au niveau du visuel, des effets spéciaux ou encore avec le jeu d'acteur. Sauf qu'ici, Asher Angel (petit Shazam) et Zachary Levi (Grand Shazam) ne vont clairement pas au même rythme. Ajouté à cela la différence de couleurs des yeux et ce film n'est pas logique avec lui-même.

Le jeu d'acteur décalé, ainsi qu'un visuel la plupart du temps raté, contribuent à la mauvaise qualité du film.

Publicité

Et bien que David F.Sandberg ait la volonté de jouer avec les clichés du genre, on peut le dire, ce n'est pas réussie. Là où les Gardiens de la Galaxie dans le MCU réussissait à jouer sur les clichés et le second degré quasi constant, Shazam reste extrêmement prévisible et ne semble pas avoir de propos de fond.

Pourtant DC Comics semblait être sur la bonne voie avec Aquaman qui avait un énorme propos de fond, que ce soit au niveau de l'acceptation des responsabilités du personnage, qu'au niveau de l'écologie ou encore sur la guerre.

Publicité

Ici, il n'y a rien, juste un enfant perturbé et ensuite ravi d'avoir d'énormes pouvoirs pour s'éclater. Dommage pour DC...

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite