L'artiste musicienne camerounaise "Biglad" vient de sortir son nouvel album intitulé "Toudoux". Bien encrée dans l'univers musical, cette artiste qui se démarque par des sonorités acoustiques provenant de plusieurs cultures a offert une soirée de révélation de son album suivi d'une présentation (notant la sortie officielle) de cette nouvelle galette musicale.

De son véritable nom Ngan Gwladys Alida, cette artiste a notamment mis en valeur son amour pour le chant et l'éducation dans cette nouvelle création. En effet, comptant 10 titres ("La berceuse", "Kindjè Masé", "La vie là, c'est quoi", Téra mè", "Fatigués", "Mawanda", "Cocorico", "Proverbes et Citations", "Mbongo Tchobi", "Kamer collés serré") , l'album "Toudoux" amorce une nouvelle phase dans sa carrière musicale.

Biglad explore la société dans ce nouvel opus

La sortie de cet album s'est déroulée le 16 octobre 2020 à Yaoundé au lieu dit "Macadam Bikers". "Biglad voit le monde avec la paix, au lieu de la violence qui semble miner actuellement.

Elle invite par conséquent tous les êtres humains à réouvrir leur dictionnaire et se rendre compte que les mots comme amour et paix existent aussi, et non seulement violence, guerre, destruction. Le choix de ma Musique est volontaire car il fallait produire quelque chose de nouveau.

Donc le projet il est entièrement acoustique. C'est dix titres acoustiques. Nous pensons qu'il est novateur parce-que à part quelques artistes, nous sommes parmi les premiers à faire ce genre de travail. C'est du nouveau, c'est beau. Nous pensons que le public va l'adorer", a dit Biglad.

Un album aux saveurs acoustiques

Selon l'artiste, cet album a eu la chance de bénéficier de l'accompagnement de plusieurs artistes musiciens. Notamment de Thierry Henri Essam au niveau de la guitare, de Christian Mbouy (alias "Christo le fils de l'homme") comme percussionniste, de Roger Dubois Minka comme deuxième guitariste et d'Ozone Youta au studio d'enregistrement (responsable de son).

Dans l'album, elle aborde des thèmes sociaux comme l'amour, la paix, la protection de l'environnement, la non-violence, le vivre-ensemble et la société en général. Son producteur en la personne de Patrick Aviola a quant à lui assuré que l'artiste travaille sur des problèmes sociaux d'où cet attrait de collaboration commune.

Ce dernier a par ailleurs indiqué que l'artiste sera programmée dans plusieurs pays dans les prochains mois.

Néanmoins, le Coronavirus (Covid-19) étant encore impliqué dans le monde culturel, les nombreuses dates de ses programmations ont été repoussées. Toutefois, Biglad a déjà commencé un média-tour dans la ville de Yaoundé qui s'étendra sur plusieurs villes du pays par la suite.

Suivez la page Femmes
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!