Drame à Villefontaine, une petite commune de l’Isère située à moins de 40km de Lyon. Victorine, 18 ans, vient d’être retrouvée morte ce lundi 28 septembre près d’un étang à Saint-Bonnet. D’après des informations de France 3 Auvergne Rhône-Alpes, des baskets et un sac à main ont été découverts tout près du corps de la jeune femme. C’est ce qui a mené les enquêteurs jusqu’à cette découverte.

Victorine disparue depuis 48 heures

Depuis la soirée de ce samedi 26 septembre, la famille de Victorine est sans nouvelle. Le dernier appel de la jeune fille de 18 ans remonte à 19 heures. Elle indique à ses proches qu’elle est de retour à la maison.

Son trajet doit se réaliser depuis St-Bonnet pour rejoindre Villefontaine dans le département de l’Isère. Depuis, plus de signes de vie de sa part. Sa famille inquiète, signale sa disparition à la gendarmerie.

Un appel à témoin est lancé par sa soeur sur Facebook : "J’écris ce message avec beaucoup d’émotions et je compte sur vous pour qu’on l’a retrouve en bonne santé. Il ne s’agit pas d’une fugue, ce n’est absolument pas son genre." C’est ainsi que Romane, sa soeur aînée, termine sa publication accompagnée par quelques clichés de sa soeur. Ce post Facebook sera ensuite partagé aux quatre coins du pays, près de 50.000 fois.

Une disparition inquiétante

Les autorités locales prennent très au sérieux ce fait divers.

Le parquet de Vienne ouvre une enquête pour "disparition inquiétante" et écarte la piste de la fugue "guère probable". Dimanche, des battues sont organisées par ses proches et quelques volontaires dans le périmètre de sa disparition. Les recherches se poursuivent lundi avec des chiens spécialisés. Au total, 130 militaires de la gendarmerie sont mobilisés dans cette quête.

Qu’est-il arrivé à Victorine ?

Pour l’heure, une autopsie doit être réalisée ces prochains jours. Les causes du décès de la jeune femme n’ont pas encore été déterminées, précise la procureure de Vienne, Audrey Quey. La magistrate vient d’annoncer en conférence de presse qu’un appel à témoin est en cours de diffusion : "Toute personne ayant des éléments sur la disparition peut contacter le 0800 200 142"

La procureure précise néanmoins que "tout laisse penser que cela ne s'agit pas d'un accident (...) probablement de faits de nature criminelle".

Une enquête pour "enlèvement , séquestration et homicide volontaire" est ouverte pour déterminer les circonstances exactes de ce drame. Elle est confiée à la section de recherches de Grenoble.

Vive émotion autour de la disparition de Victorine

Ce fait divers a été très suivi et partagé dans le pays. Une émotion particulière se ressent à la lecture des réseaux sociaux ce lundi 28 septembre. Responsables politiques ou personnalités publiques ne cachent pas leur désarroi face à cette affaire.

Suivez la page Femmes
Suivez
Suivez la page Direct Live
Suivez
Suivez la page Emmanuel Macron
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!