Au lendemain de l'attentat qui a frappé la capitale du Royaume-Unis et fait 30 blessés, le présumé coupable a été arrêté. C'est dans la ville de Douvres que la police a mis fin à la cavale du suspect. Néanmoins cette ville n'est pas son lieu de résidence. Son domicile se trouvant en effet à une vingtaine de kilomètres de là, dans la ville de Sunbury-on-Thames.

Le suspect, un jeune homme de 18 ans domicilié dans le pays

L'âge du jeune homme arrêté peut en étonner plus d'un. En effet celui-ci serait tout juste majeur, âgé de 18 ans. S'il s'avère qu'il s'agit bel et bien du coupable cela en dit long sur la manière dont l'organisation Etat Islamique manipule des citoyens de plus en plus jeunes, certains désireux de vouloir donner un sens à leur existence.

Dès hier, via son organe de propagande, Daesh n'a pas tardé à revendiquer l'attaque à la gare londonienne de Parsons Green. Actuellement la perquisition au domicile du suspect est toujours en cours afin de trouver d'éventuelles preuves dans sa participation à l'attentat d'hier. Il faut néanmoins rester prudent et attendre la confirmation des autorités afin de savoir si il s'agit bien de la personne recherchée. D'autres complices peuvent également être encore recherché, comme bien souvent le suspect aurait pu bénéficier de l'aide d'un réseau implanté sur le territoire britannique.

Déjà cinq attentats en six mois sur le sol britannique

Daesh essuie revers après revers notamment en Irak avec la perte de la ville hautement stratégique de Ramadi. Mais cela n'empêche pas l'organisation Etat islamique à intensifier ses attaques sur le sol européen et notamment aux Royaumes-Unis.

Top vidéos du jour

On se souvient par exemple de l'attentat du 22 mai 2017 à Manchester lors d'un concert qui visait des jeunes. Ce furent alors 22 personnes qui trouvèrent la mort et une centaine d'autres furent blessées. Quelques semaines après c'était au tour de la ville de Londres d'être touchée au cours de l'attaque sur le London Bridge. Ainsi, les attaques se suivent et se répètent dans un pays hautement engagé dans la lutte contre le terrorisme.

Le pays tout entier est dorénavant en alerte maximale, au stade dit "critique". Les autorités redoutent d'autres attentats de manière imminente. La première ministre Theresa May souhaite ainsi renforcer la présence des forces de l'ordre dans les transports en commun. La vigilance reste donc de mise dans le pays.