Le Kenya se déchire dans la tourmente électorale

Les kenyans ont été appelé aux urnes jeudi 26 octobre après que le premier vote présidentiel ait été invalidé par la Commission électorale. Mais le pays s’est déchiré hier, entre partisans du président actuel Uhuru Kenyatta et partisans du principal opposant, Raila Odinga. Ce dernier avait appelé mercredi 25 à ne surtout pas aller voter et il avait même retiré sa candidature quelques jours plus tôt. Finalement, Uhura Kenyatta a obtenu 98% des suffrages, avec un taux de participation de 34,5%.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Inclassables

La Commission a reporté les élections à samedi 28 octobre, dans les comtés de l’opposition : Homa Bay, Kisumu, Migori et Siaya. Entre les milices de l’opposition qui empêchaient les kenyans d’aller voter et les échauffourées avec la police, ce jour d’expression citoyenne a vu la mort de 4 personnes.

L’ONU met en cause le régime syrien

Les experts de l’organisation internationale ont rendu jeudi 26 octobre leur rapport sur l’utilisation des armes chimiques lors de l’attaque sur Khan Cheikhoun le 4 avril 2017. Verdict : Bachar Al-Assad est bien le responsable du largage de la bombe au gaz sarin. 83 personnes avaient péris ce jour-là. Ce rapport du Joint Investigative Mechanism (JIM) et l’Organisation pour Interdire les Armes Chimiques (OIAC) a suscité de nombreuses réactions aujourd’hui. La Russie notamment l’a largement dénoncé en mettant en cause des contradictions et des témoignages douteux. Mais l’association Human Rights Watch a elle demandé à l’ONU de prendre des sanctions contre les responsables.

Le mur anti-immigration de Trump en développement

Les autorités migratoires américaines ont annoncé jeudi 26 octobre que les huit prototypes de mur installés à San Diego (Californie) étaient prêts à être testés.

Quatre entreprises sont à l’origine de ces murs en béton renforcé de 9 mètres de haut. C’est maintenant à la police des frontières (CBP) de tester ces prototypes durant deux mois et demi. Mais le coût d’une telle construction sur toute la frontière –que l’estimation la plus basse évalue à 21,5 milliards de dollars – reste le frein majeur à ce projet décrié.

L’opposition vénézuélienne reçoit le prix Sakharov 2017

Le parlement européen a décerné jeudi 26 octobre le prix « pour la liberté de l’esprit » à l’Assemblée nationale vénézuélienne, essentiellement composée d’opposants politiques au président Nicolas Maduro. Julio Borges, le président de l’Assemblée, s’est montré satisfait que la communauté internationale reconnaisse l’existence et la légitimité de ce mouvement de lutte. Pourtant, au parlement européen, les avis étaient partagés. Les Verts et la gauche ont félicité modérément l’attribution du prix alors que certains des opposants ont été impliqués dans le passé dans des scandales financiers et des transgressions des droits humains.

Antonio Guterres donne ses consignes pour la Centrafrique

Le secrétaire générale de l’ONU est en visite diplomatique en Centrafrique depuis mardi 24 octobre jusqu’à aujourd’hui. Son but est d’appuyer sa demande au Conseil de Sécurité de l’ONU de renforcer la mission des casques bleus dans le pays. Il demande à l’organisation internationale d’envoyer 900 soldats de plus et de soutenir le développement du pays, en guerre depuis 2013.