C'est une histoire qui fait beaucoup parler en Angleterre et qui s'est déroulée l'été dernier, le 21 août 2018. Christopher McMahon et David Potter sont deux amis qui ont l'habitude de se retrouver pour des soirées et boire ensemble pendant quelques heures. Ce qui ne devait être qu'une soirée de plus entre les deux hommes s'est pourtant transformée en drame.

Après avoir discuté plusieurs heures, Christopher McMahon a planté un couteau dans la gorge de son ami David, avant de quitter les lieux en le laissant se vider de son sang.

Publicité

A peine rentré chez lui, il a avoué à sa femme le crime qu'il venait de commettre. Il a exigé qu'elle garde pour elle ce secret, et qu'elle le couvre si jamais l'enquête policière remonte jusqu'à lui. Mais Christopher pense avoir une bonne raison pour justifier cet acte indéfendable.

Il tue son ami qui lui a confié ses penchants pédophiles

Alors que les deux hommes discutent, au fil des minutes, la discussion dérape. L'alcool aidant, David Potter a voulu se confier à son ami. Il lui a alors révélé son terrible secret.

David a effet expliqué à Christopher qu'il avait des penchants pédophiles [VIDEO]. Pire, il lui parle de la fois où il a abusé sexuellement d'un enfant de 6 ans.

Ulcéré par cette découverte sordide sur celui qu'il considère comme un de ses meilleurs amis, Christopher est pris d'un réflexe reptilien et s'empare d'un couteau de cuisine pour le planter dans la gorge de David. La victime ne meurt pas sur le coup, mais se vide de son sang et a donc un besoin urgent de soins. Mais Christopher ne se reprend pas, et quitte les lieux, laissant son ami mourir petit à petit, sans lui apporter l'aide dont il aurait besoin. Il aura fallu cinq jours pour que le corps soit retrouvé.

Publicité

Interpellée par les voisins de David, la police l'a retrouvé en état de décomposition peu avancé, baignant dans son sang.

Christopher demande à sa femme de mentir pour lui

Même s'il est auteur de ce terrible crime, Christopher ne se sent pas pour autant coupable puisque sitôt rentré chez lui, il se confie à sa femme. Il lui interdit cependant de parler de cette histoire et de mentir à la police si jamais elle venait à frapper à leur porte. Il lui demande de dire qu'ils étaient ensemble ce soir-là.

Finalement, la femme de Christopher n'aura pas besoin de mentir puisque son ADN a été retrouvé sur les lieux de crime.

Christopher finira par reconnaître sa culpabilité en expliquant les raisons de ce geste désespéré d'un homme qui veut se faire justice lui-même. Il est ainsi reconnu coupable, et en attente de son jugement.