Kim Glow a fait le buzz sur les réseaux sociaux alors qu'elle était en panique, coincée en Tunisie. Elle demandait de l'aide au Président Emmanuel Macron pour qu'il la rapatrie en France. Mais ses propos avaient heurté les internautes, puisqu'elle sous-entendait que la Tunisie était un pays dangereux. "Une dictature" comme elle l'expliquait sur Snapchat. Elle avait perdu un premier gros contrat suite à sa prise de parole.

Après plusieurs semaines, les polémiques sont retombées, mais Kim sait comment provoquer le buzz. Elle s'est retrouvée en Tendance Twitter pour ses propos récents sur le COVID-19 qui risquent de faire sursauter les scientifiques français, si ceux-ci les entendent.

"Nous sommes des pions"

Pour Kim, les citoyens du monde entier subissent actuellement une guerre qui visent à éliminer les pauvres. Elle s'explique ainsi :

"Aujourd'hui tu peux pas t'amuser à faire des guerres des bombes nucléaires car toute la planète crève d'un coup. Donc ils ont créé ce virus pour que les plus faibles crèvent. C'est une sorte de, comme le truc qu'on étudie à l'école, comment ça s'appelle ? Les camps de concentration. En gros là, c'est une guerre pour les plus faibles. C'est horrible mais c'est vrai. J'ai un moment de lucidité quand j'y pense. Mais c'est une évidence en fait. La planète est surpeuplée, ça va mal. Avec les personnes âgées qui meurent, ça va alléger les caisses de retraite pour l'État. Mais trop une évidence. D'un coup, j'ai une illumination. C'est une évidence en fait, réfléchissez".

Des propos qui choquent les internautes

La jeune femme conclut ses propos par les mots suivants :

"Nous subissons une guerre bactérienne. Nous sommes des pions. Les plus faibles meurent. Ils veulent alléger la planète qui est en surpopulation. LA FIN DU MONDE APPROCHE".

Pour les internautes, Kim Glow a encore raté une belle occasion de se taire.

Ils ne sont pas tendres avec la jeune femme. "Les gars faut qu’on arrête de donner du crédit à cette personne plus on en parle plus elle s’amuse a dire des bêtises cette Kim Glow" peut-on notamment lire sur Twitter.

La question peut se poser.

Les influenceurs sont suivis par de très jeunes personnes qui peuvent transmettre ce genre de fake news sans forcément savoir qu'elles sont totalement infondées. Les origines du COVID 19 ont été établies par la communauté scientifique, après plusieurs mois de flottement.

Mais cette "illumination" de Kim Glow participe grandement au développement de rumeurs qui circulent sur le virus et rendent cette situation d'autant plus anxiogène. Pour les internautes, Kim Glow ne vaut guère mieux que les médias qui font peur aux téléspectateurs : elle en utilise les mêmes armes. Il est donc nécessaire de prendre une réelle distance avec ce qu'elle dit.

Suivez la page Télé-réalité
Suivez
Suivez la page Les Marseillais
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!