En cette première semaine de confinement, la candidate de télé-réalité Kim Glow avait enchaîné les polémiques. D'abord heureuse d'être coincée en Tunisie dans un magnifique hôtel, elle s'était ensuite affichée en larmes, expliquant être coincée dans un pays qu'elle décrivait de "dictature." Par la suite, elle a défendu son mode de vie de rêve, s'en prenant aux smicards qui, une fois le confinement terminé, reprendront leur travail pour un salaire bien moindre au sien. Enfin, face à l'ampleur de la polémique, elle s'était excusée, expliquant être psychologiquement fragile du fait du cancer de sa mère.

Mais rien n'y fait, les internautes choqués continuaient d'appeler au boycott afin qu'elle perde ses contrats.

Les critiques contre Kim Glow affluent

Kim doit profondément regretter les propos qu'elle a eu face à l'ampleur de la polémique. Si certaines personnalités de la télé-réalité l'ont défendue comme Shanna (son ancienne meilleure amie), ou Jessica (qu'elle a côtoyée dans Les Marseillais), d'autres n'ont pas hésité à suivre la foule pour l'enfoncer. C'était notamment le cas d'Amélie Neten qui l'a attaquée sur Snapchat, l'invitant à se faire "refaire le cerveau".

Kim s'est excusée par deux fois. Elle a d'abord publié un message sur Instagram pour exprimer ses regrets. Mais celui-ci n'a pas convaincu grand-monde, beaucoup allant jusqu'à penser qu'elle ne l'avait même pas écrit.

Enfin, elle a pris la parole sur Snapchat, expliquant que ses propos ne concernaient que les personnes qui lui souhaitent du mal, la menacent de mort. Mais cela n'a pas empêché les internautes d'appeler au boycott, et cela a fonctionné.

L'appel au boycott des internautes porte ses fruits

Sur Instagram, la page Go Promovoyages a publié sur le message suivant : "Bonsoir chers clients, nous tenons à vous préciser que notre partenariat avec Kim a été clôturé. Merci de ne pas spammer en message privé. Nous sommes au courant de tout ce qui se passe, notre agence prend des mesures nécessaires concernant les partenariats".

Les internautes n'ont rien lâché puisque, comme l'indique le compte Instagram de l'entreprise, ils ont reçu énormément de messages pour les pousser à stopper le contrat avec Kim Glow.

Sur Twitter, certains ont montré le message qu'ils avaient envoyé à Go Promovoyages. Un internaute a ainsi écrit : "Je ferai en sorte que personne dans mon entourage n'utilise votre site pour voyager. Avec Kim comme partenaire, si vous la gardez, c'est que vous partagez ses idées". Ce à quoi le site avait répondu qu'ils concluent les partenariats d'influenceurs qui manquent de respect.

Suivez la page Télé-réalité
Suivez
Suivez la page Les Marseillais
Suivez
Suivez la page Femmes
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!