La YG entertainment fait partie des trois plus grosses agences dans l’industrie du divertissement en Corée du Sud. Elle a dans ses écuries des gros groupes : Big Bang, Blackpink, Ikon… et a permis à d’autres de connaître un second souffle comme la chanteuse Gummy ou le groupe Epick High.

Mais elle est récemment touchée par une énorme vague de scandales qui affecte grandement la stabilité de l’entreprise et voit son futur fortement compromis.

Une perte économique

La YG entertainment est une compagnie qui engendre beaucoup de bénéfices. Elle est aussi bien présente dans la musique, la danse, le cinéma ou la télévision, ainsi que la mode. Elle possède aussi des boites de nuit et des restaurants. Ses activités sont malmenées par le scandale lié à son ancien chanteur : Seungri. Sa cote en bourse a chuté lourdement.

Pour endiguer les problèmes qui mènent à mal la maison YG, cette dernière a décidé de vendre plusieurs de ses biens immobiliers et ce afin de remplir les caisses de l’agence.

Mais à chaque jour son nouveau lot de révélations.

Ces dernières heures une nouvelle affaire vient d’ébranler la réputation de l’agence de divertissement. Il s’avère que son directeur Yang Hyun Suk (et créateur) et le petit frère de ce dernier, ont utilisé plusieurs de leurs possessions immobilières pour détourner les impôts.

La fin d’un empire ?

Les problèmes sont tels, qu’aujourd’hui jeudi 21 mars, les actionnaires de la YG Entertainment se sont réunis pour statuer sur le futur de son représentant Yang Hyun Suk.

Bien qu’il soit l’un des créateurs, l’agence a du mal à se relever face à l’ampleur du scandale et des répercussions qu’il entraîne. L’agence souhaite montrer patte blanche et purger les personnes qui nuisent à l’entreprise.

Faut-il y voir la fin de l’agence ou bien un nouveau départ ? Avec des groupes en pleine ascension comme les BlackPink qui vont se produire au festival de Coachella, l’agence ne peut se permettre de salir d’avantage sa réputation, surtout si elle veut rester dans le top trois.

Bien que la décision ne soit pas encore prise, un changement de direction entraînerait une nouvelle politique au sein de la compagnie ainsi qu’une nouvelle ligne pour les stars qui ont signé avec elle.

Quoi qu’il en soit, 2019 s’annonce être une année charnière pour la YG Entertainment qui va voir le retour de son groupe phénomène Big Bang, avec toutes les questions que cela implique et la publicité engendrée par le groupe BlackPink qui lui permet de s’offrir les portes du marché américain.

L’affaire n’est pas prête de se terminer.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite