Le célèbre Grumpy Cat (qui est mort en mai dernier) n'aurait pas forcément fait autant le buzz dans un refuge qu'il n'a pu le faire sur les réseaux sociaux. En effet, avec sa bouille grincheuse, il semblerait que ce dernier ne soit jamais content. Néanmoins, selon des chercheurs américains et britanniques, cette particularité certe amusante, n'aurait pas été d'une grande aide dans refuge. Ces derniers ont mené une étude permettant de connaitre quelles seraient les expressions du visage qui pousseraient des visiteurs à adopter un chat.

Pourquoi adopter un chat et pas un autre ?

L'étude a été menée en mars 2017 par l'équipe qui développait le Cat Facial Action Coding System (CatFACS). Son objectif était de mieux étudier les expressions faciales du chat. Cet outil a pour objectif de standardiser tant les expressions faciales des chats domestiques que leurs mouvements du corps ou encore de leurs oreilles.

Une fois la base de données établie, avec une centaine de chats provenant de plusieurs refuges.

Les chercheurs ont à nouveau effectué une étude (ndlr: de 2013) pour comparer la réaction des visiteurs compte tenu des actions des chats. Les résultats ont montré que 30% des chats qui lorsqu'ils rencontraient un visiteur se frottaient contre quelque chose (barreaux, jouets, mains etc..) étaient plus facilement adoptés. Cela montre dès lors que les humains répondent mieux à une attitude amicale plutôt qu'à des expressions faciales subtiles du chat.

Ce qui est donc le contraire d'une adoption d'un chien.

Egalement, grâce à ce nouveau procédé de collecte d'informations, les chercheurs ont pu ainsi analyser que la frustration du chat est sans doute l'émotion la plus finement démontrée par ce dernier. En effet, le chat émet des sifflements, se lèche le museau, sa mâchoire s'ouvre et la lèvre supérieure se soulève par exemple.

Adoption des chats dans les refuges

Comme on pu le lire précédemment, le nombre d'abandons de chats est toujours aussi important cette année que les années précédentes.

Néanmoins, la SPA s'est félicitée d'une chose : le nombre de chats adoptés provenant de refuges est lui en hausse constante. En effet, les bénévoles font leur maximum pour redonner une bonne santé et faire le nécessaire (vaccination, stérélisation...) pour que les chats abandonnés puissent être de nouveaux adoptés par une famille.

Egalement, la SPA a aussi axé son développement sur l'adoption responsable.

Il s'agit ici de proposer un chat adapté aux besoins et au mode de vie de la famille qui souhaite le recueillir. Objectif : une adoption réussie et définitive. Une bonne nouvelle tant pour les chats que les familles.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite