Le Coronavirus frappe tous les pays, toutes les industries et toutes les personnes. Ce qui était au départ une épidémie venue de Chine a été classée en pandémie. Aujourd'hui, c'est Disneyland, qui n'avait jusqu'à présent fermé ses portes que trois fois en plus de 60 ans, qui va faire un break pendant plusieurs semaines. La première fermeture historique aux Etats-Unis était durant l'assassinat de Kennedy, s'en est suivi le tremblement de terre en 1994 puis lors des attentats du 11 septembre ayant frappé le sol américain.

Aujourd'hui, face à l'ampleur de la situation, l'entreprise ne pouvait rester passive et a donc décidé de fermer ses parcs américains mais aussi ses parcs français. Si l'entreprise a agi dans le cadre d'un principe de précaution, les retombées financières pourraient être énormes et ce sont plusieurs millions d'euros qui pourraient être perdus par la compagnie. Néanmoins, avec des populations de plus en plus confinées chez eux, il n'aurait pas été plus judicieux de garder ces parcs ouverts.

Les rassemblements de personnes limités

En France, lors de son intervention télévisée, Emmanuel Macron a confirmé que les écoles, universités et crèches seraient fermées pour plusieurs semaines. En ce vendredi 13 mars, le premier ministre a déclaré que les rassemblements allaient être limités à 100 personnes maximum. Du côté des Etats-Unis, plus précisément dans l'état de Californie, les rassemblements qualifiés de 'non essentiels' par les autorités devraient être suspendus.

Alors, compte tenu de la superficie du parc, le nombre de personnes est supérieur à 250 personnes.

A cause du Coronavirus, Donald Trump a fermé toute liaison aérienne entre l'Europe (à l'exception du Royaume-Uni) et les Etats-Unis. Aujourd'hui, de nombreux touristes américains mais aussi d'autre nationalités sont sur le sol américain et vont devoir trouver une solution pour s'organiser et quitter le parc.

La direction Disney a annoncé que l'ensemble des salariés serait payé durant cette période. La fermeture des parcs sera effective à partir de dimanche et ce jusque la fin du mois.

Le parc réouvre en Asie

Si du côté de l'Occident, le coronavirus est en pleine croissance, on observe des effets différents en Asie, là où tout a commencé. En effet, après plusieurs mois compliqués, la Chine repart de l'avant. Ainsi, le parc Disney de Shanghai a pu ouvrir une partie de ses attractions au public alors que le parc japonais est toujours fermé. Il devrait l'être jusqu'au début du mois d'avril.

Côté cinéma, la firme américaine a décidé de reporter la sortie de son film Mulan, de plusieurs semaines.

En effet, le remake tant attendu de son dessin animé avait été présenté lundi et devait se retrouver sur les écrans d'ici deux semaines maximum. L'évolution de la propagation du coronavirus sera déterminante.

Ne manquez pas notre page Facebook!