Le président Emmanuel Macron a donné une allocution ce jeudi 12 mars afin de partager les mesures mises en place pour faire face au Coronavirus. Il a tout d’abord tenu à remercier les Français pour le calme dont ils ont fait preuve et pour avoir suivi les règles d’hygiène pour limiter la propagation du coronavirus Covid-19. Il informe les Français que l’épidémie n’en est qu’à son début et que la France doit prendre des mesures strictes pour limiter et éradiquer ce virus venu d’Asie.

Première mesure : fermeture des écoles, des universités et des crèches

Le président annonce une fermeture des écoles, universités, et crèche à partir de ce lundi 16 mars, et ce, jusqu’à nouvel ordre.

Il rassure les parents en déclarant que des services de garde seront mis en place dans toutes les régions de France afin que les parents ne se retrouvent pas dans l’embarras par rapport à la garde de leurs enfants.

Cela permettra surtout aux parents dans l’obligation de travailler d’avoir une solution de faire garder leurs enfants.

Deuxième mesure : les élections municipales tout de même maintenue

Après s’être entretenu avec les différentes familles politiques ainsi qu’avec le premier ministre, le président de la République déclare maintenir les élections municipales.

Cependant, il rappelle qu’il est du devoir de chacun de respecter les règles d’hygiène et les gestes nécessaires pour limiter la propagation du virus.

Il est pour lui "important en ce moment d’assurer la continuité de notre vie démocratique et de nos institutions."

Troisième mesure : Renforcer les moyens humains et financiers des hôpitaux

Afin de répondre à l’afflux en permanente croissante, Emmanuel Macron décide de déprogrammer toutes les opérations chirurgicales non urgentes afin de libérer du temps pour la lutte contre le virus.

Il demande également à tous les réservistes et les étudiants en médecine ainsi que les retraités de la profession de prêter main forte aux hôpitaux, en insistant sur le fait d’être soudé pendant cette épreuve.

Il ajoute que "La santé n'a pas de prix", et que le gouvernement va mettre tous les moyens nécessaires en place pour faire face à cette "la plus grave crise sanitaire qu’ait connue la France depuis un siècle".

Quatrième mesure : aide aux entreprises et mise en place du chômage partiel

Afin d’aider les entreprises et de protéger les salariés d’éventuels licenciements, le gouvernement apportera son aide en mettant en place massivement le chômage partiel.

Il annonce pour les chefs d’entreprise un report des cotisations "sans justification, sans formalité, sans pénalité", du moins pour le mois de Mars. Il prend pour exemple l’Allemagne qui a mis en place des mesures très généreuses envers les salariés et les entreprises, et souhaite que la France en face de même.

Cinquième mesure : prolongement de la trêve hivernale pour les plus démunis

Afin de lutter contre les inégalités de traitement et pour protéger les plus démunis, la trêve hivernale sera exceptionnellement prolongé de deux mois.

Suivez la page Covid-19
Suivez
Suivez la page Emmanuel Macron
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!