Durant plusieurs semaines, le dirigeant de la Corée du Nord Kim Jong-Un avait disparu de la scène médiatique. Son absence intrigua alors l'opinion publique et de nombreuses rumeurs avaient circulé sur son état de santé. Les médias du monde entier s'étaient demandés ce qu'il lui était arrivé. Mais les informations récoltées n'ont pas vraiment apporté d'éléments de réponses. Avait t-il dû être opéré en urgence ? Etait-il décédé suite à cette opération ? Avait-il pris congé dans une résidence secondaire ? Personne ne le sait vraiment dans la mesure où la Corée du Nord est un pays fermé. Mais contre toute attente, il réapparaît début mai comme si de rien n'était.

De nombreuses hypothèses ont été émises pour expliquer son absence

Sa dernière apparition remontait au 11 avril 2020 où il présidait une réunion du Politburo, l'organe décisionnel du Parti du travail de Corée du Nord. Le lendemain, la presse officielle du pays rapporte qu'il inspectait des avions de chasse sur une base militaire. Mais les rumeurs sur son état de santé se sont multipliées le 15 avril lors de la célébration de la date de naissance de son grand-père Kim Il-Sung, le fondateur du régime nord-coréen. Selon Daily NK, un journal en ligne géré par des nord-coréens ayant fait défection, Kim Jong-Un avait dû être opéré en urgence pour des problèmes cardio-vasculaires dus à son obésité et à son tabagisme excessif.

D'après CNN qui cita un responsable du gouvernement américain, la Maison Blanche détenait des informations sur son état de santé qui s'était aggravé après une opération chirurgicale. La chaîne de télévision NBC rapporta quant à elle, qu'il était en mort cérébrale avant de se rétracter. Selon le Washington Post qui a repris une information de NKPro, le dirigeant nord-coréen s'était réfugié dans un complexe balnéaire à l'est de Pyongyang pour peut-être, se protéger du coronavirus.

Contre toute attente, Kim Jong-Un est réapparu en bonne santé

Alors que les médias le pensaient très malade voire mort, Kim Jong-Un inaugura le 1 mai 2020, une usine d'engrais à Sunchon, une ville située au nord de Pyongyang. Cette information fut rapportée par KCNA, l'agence centrale de presse nord-coréenne.

Un peu plus tard, la télévision nationale diffusa des images de cette inauguration où il semblait bien portant.

En 2014, il avait déjà disparu de la scène politique pendant six semaines avant de réapparaître muni d'une canne. D'après les services de renseignements sud-coréens, il avait été hospitalisé pour une opération à la cheville.

Donald Trump s'était réjouit de son retour sur son compte Twitter :

"Je suis pour ma part content de voir qu'il est de retour et en bonne forme".

Pendant son absence, le président des Etats Unis avait tenté de couper court aux rumeurs sur son décès :

"Je lui souhaite bonne chance [...] J'espère le revoir en bonne santé" avait-il dit.

Suivez la page Donald Trump
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!