Depuis le début de la pandémie, l'ancienne candidate de télé-réalité enchaîne les polémiques. En mars dernier, bloquée en Tunisie, elle qualifiait le pays de dictature. Les autorités tunisiennes avaient en effet pris la décision d'annuler les vols internationaux pour limiter la propagation du virus. Elle s'attire alors les foudres du Youtubeur Mohamed Henni qui lui adresse un message corrosif. Elle reçoit également des messages menaçants d'internautes qui n'ont pas apprécié qu'elle compare la Tunisie à un régime totalitaire. Fatiguée par ses haters, elle décide de leurs répondre dans une vidéo Snapchat qui a enflammé la toile : "Vous, après le corona, vous reprendrez votre petite vie de m**de à travailler pour un SMIC pour payer vos factures. Moi, je pourrais me casser où je veux, aux Maldives".

Ses propos méprisants envers les personnes gagnant le SMIC avaient aussi choqué ses anciens camarades de télé-réalité tels qu'Amélie Neten, Jazz et Vivian Grimigni qui se sont exprimés sur cette polémique.

Suite à cela, elle avait présenté ses excuses dans une autre vidéo.

Alors que ce bad buzz s'était essoufflé, elle a récidivé en tenant des propos complotistes sur le Coronavirus.

Selon Kim Glow, le coronavirus aurait été créé pour tuer les plus faibles

Samedi 9 mai, la jeune femme s'exprime sur le coronavirus dans une nouvelle vidéo. Selon elle, celui-ci aurait été créé par des scientifiques pour tuer les personnes les plus fragiles et dépeupler la Terre.

"La fin des temps arrive [...] On nous prend tous bien pour des c*ns avec le coronavirus. En fait, c'est une guerre bactérienne. Il faut savoir qu'on est trop sur Terre. Il faut être réaliste, la planète est surpeuplée. Ils ont créé ce virus pour tuer les plus faibles, pour qu'ils meurent, pour que la planète s'allège en fait.

C'est clairement une guerre bactérienne. On ne peut pas faire de vraies guerres comme à l'époque parce qu'il y a les bombes nucléaires aujourd'hui" dit-elle avec conviction.

Elle va ensuite plus loin en comparant le coronavirus aux camps de concentration de la Seconde Guerre mondiale. Elle finit son discours en affirmant que cette pandémie permet au gouvernement de verser moins de retraites aux personnes âgées.

Ses théories du complot et sa comparaison avec les camps de concentration ont choqué les internautes.

Le chroniqueur Eric Naulleau n'a pas non plus manqué de la critiquer sur Twitter :

Il lui avait déjà adressé un tweet corrosif suite à ses propos sur les smicards.

Kim Glow n'est pas la seule personnalité à émettre des théories complotistes sur le coronovirus

Des stars du cinéma et de la chanson ont également tenu ce genre de propos sur le coronavirus. Juliette Binoche a partagé sur son compte Instagram, une vidéo d'un médecin critiquant les mesures du gouvernement pour empêcher une nouvelle épidémie. Il serait en effet question pour les médecins de signaler leurs patients atteints du coronavirus sur une base de données partagée avec la Caisse primaire d'assurance maladie et les laboratoires d'analyse. Pour cet homme, cela serait contraire au secret médical. Sous la publication de la comédienne, un internaute lui demande pourquoi le gouvernement veut prendre de telles mesures.

Elle lui répond alors ceci : "Ce sont des opérations organisées par des groupes financiers internationaux depuis longtemps. Ils manipulent (sans être parano ! ) : les vaccins qu'ils préparent en font partie".

Elle accuse ensuite Bill Gates d'avoir fait créer ce virus pour mettre en place un vaccin contenant une puce de géolocalisation.

L'acteur Woody Harrelson et la chanteuse Keri Hilson pensent quant à eux que le coronavirus est lié au déploiement de la 5G à travers le monde. Ils ont partagé cette théorie du complot sur Instagram. Selon celle-ci, le virus n'existerait pas et aurait été inventé par des scientifiques pour couvrir les effets néfastes de la 5G sur l'organisme. Une publication Facebook publiée en avril est à l'origine de cette rumeur.

Selon son auteur, le coronavirus serait un mensonge :

'C'était une immense couverture pour permettre le déploiement de la 5G, qui est la véritables cause des décès attribués au virus. Les antennes libèrent une quantité extrême de radiation vers notre organisme en passant par le signal téléphonique'

Afin le lutter contre la propagation des intox, Facebook a pris la décision de limiter les messages très partagés sur sa messagerie WhatsApp et d'avertir les utilisateurs en cas de fausses informations sur le coronavirus. En France, le journal Le Monde répertorie sur son site Les Décodeurs, les Fake News sur le coronavirus.

Suivez la page Covid-19
Suivez
Suivez la page Les Marseillais
Suivez
Suivez la page Les Anges
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!