Alors que la France vient d’affréter un deuxième bateau chargé de 1000 tonnes d’aide humanitaire ce lundi 17 août sur le port de Beyrouth, les Libanais s’apprêtent à vivre leur deuxième semaine de deuil après la terrible explosion du 4 août. Des déflagrations qui ont fait le tour de la planète, tué 171 personnes, blessé 6000 autres et pourrait provoquer l’exil de 300.000 sans abris. Plus que jamais, le Liban est une nouvelle fois au coeur des pages de terreur de nos journaux et la population n’en peut plus de vivre traumatisme sur traumatisme.

Les Libanais au secours des animaux

Entre les larmes de celles et ceux qui ont perdu un membre de leur famille, il y en a d’autres qui recherchent parfois pendant des jours, la trace d’un être cher.

Cette fois-ci, les Animaux n’ont pas été laissés pour compte. En effet, de nombreuses associations et bénévoles ont effectué un travail acharné pour retrouver et rendre à leur propriétaires des animaux blessés ou perdus dans les décombres. Une manière de se remettre tout doucement de cette situation douloureuse et d’offrir un peu de joie à ces Libanais en plein traumatisme. On le sait, retrouver son animal de compagnie peut remplir le coeur des propriétaires comme en témoigne l'histoire de cette chatte qui a été retrouvée plus de 12 ans après sa disparition en Angleterre.

L’association Animals Lebanon est sur les fronts depuis ces explosions. Elle décrit une situation ‘terrible et particulièrement émouvante’ au moment de la réunion entre ces familles et leurs animaux de compagnie.

Un exemple parmi d’autres celui d’Angel, une chatte retrouvée dans l’ascenseur d’un immeuble, complètement apeurée. Grâce à l’association, elle a pu retrouver sa maîtresse et être transportée chez un vétérinaire. Selon des propos rapportés par le site 30 millions d'amis, l’animal bénéficie actuellement de soins et la maîtresse n’a pas pu contenir ses larmes lorsqu’elle a vu son matou par visioconférence.

Ces associations qui viennent au secours des animaux disparus s’occupent également des chiens et autres animaux domestiques qu’ils pourraient réunir avec leurs propriétaires. Plus d'une centaine d'animaux ont déjà été secourus et réunis avec leur famille. La Fondation 30 millions d'amis annonce avoir débloquer des fonds pour aider ces associations dans leurs recherches.

La situation au Liban

Le peuple réclame depuis des décennies une stabilité politique, rejette la corruption et espère dire au revoir à une classe politique vieillissante et inchangée. À l’automne 2019, le pays a même connu un soulèvement un peu similaire à celui des Gilets jaunes en France, à celui du Hirak en Algérie ou encore l’insurrection hongkongaise. Au Liban, ces manifestations sont parties de la crise économique et notamment après l’annonce de la taxation des appels en ligne sur WhatsApp, une application ultra populaire pour ce pays qui comptabilise une diaspora composée par plus de 14 millions de Libanais à travers le monde. Ce soulèvement populaire a même conduit à la démission au Premier ministre Saad Hariri, le fils de Rafiq Hariri.

Cette explosion du 4 août décrite par les autorités comme un incendie dans un entrepôt où étaient stockées 2750 tonnes de nitrate d’ammonium depuis six ans, sans mesure de précaution, n’est qu’un désaveu supplémentaire pour les Libanais qui exigent que les responsables de ce drame soient traduits en justice, pour négligence de l’État.

Suivez la page Chat
Suivez
Suivez la page Animaux
Suivez
Suivez la page Direct Live
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!