Le monde de l'information est complexe, et de fausses histoires et visuels sont souvent largement partagés sur les réseaux sociaux. L'équipe éditoriale de Blasting News repère chaque semaine les canulars et les informations trompeuses les plus populaires pour vous aider à discerner le vrai du faux. Voici les revendications les plus partagées de cette semaine, aucune d’elles n'est légitime.

USA

Affirmation : McDonald's et Coca-Cola ont annoncé qu'aucune personne de race blanche ne serait engagée aux postes de direction

Les faits : Des messages partagés sur Facebook affirment que McDonald's et Coca-Cola ont annoncé qu'ils n'engageraient plus de blancs à des postes de direction.

Vérité : Dans une déclaration à PolitiFact, McDonald's a nié avoir une politique comme celle partagée dans les messages.

Cola-Cola, de son côté, a déclaré à Check Your Fact que l'affirmation est fausse. Récemment, McDonald's et Coca-Cola ont tous deux annoncé des efforts pour promouvoir la diversité parmi leurs employés, mais aucune des entreprises ne parle d'interdiction d'embaucher des blancs.

Monde

Affirmation : Le prince Philip s'est déguisé en garde du palais pour faire une farce à la reine Elizabeth II

Les faits : Des messages partagés sur Facebook prétendent montrer une image de la reine Élisabeth II en train de rire car le prince Philip, époux de la monarque britannique, a fait une farce en se déguisant en gardien de palais.

La plupart des messages ont été partagés pour rendre hommage au prince Philip, décédé le 9 avril à l'âge de 99 ans.

Vérité : Une recherche d'image inversée sur Internet montre que l'image a été prise en 2003 par le photographe Chris Young de l'Associated Press. La photo montre le prince et la reine juste avant une cérémonie au château de Windsor.

La légende de l'image explique que la reine se moque d'un essaim d'abeilles, et non du prince Philip, qui a porté cette robe de cérémonie à plusieurs autres occasions.

Monde

Affirmation : Les fils noirs dans les masques faciaux sont des "vers" ou des "parasites"

Les faits : Des vidéos partagées sur Facebook, YouTube et TikTok affirment que les petits fils noirs trouvés dans les masques sont en fait des "vers" ou des "parasites".

Sur les images, après avoir placé les masques au-dessus d'un bol d'eau fumante, les petits fils noirs se mettent soi-disant à bouger.

Vérité : Dans une interview accordée à l'AFP, Jana Nebesarova, professeur adjoint au laboratoire de microscopie électronique du Centre biologique de l'Académie des sciences tchèque, a déclaré : "Il s'agit très probablement de morceaux de tissu. L'air est plein de ces fragments de tissu qui flottent librement avec du pollen, des moisissures, des parties de cellules mortes de notre peau, des parties microscopiques de terre, etc."

Espagne

Affirmation : Une photo montre le manoir du président russe Vladimir Poutine à Sotchi

Les faits : Des publications sur Facebook partagent des images d'un prétendu manoir futuriste construit au milieu d'une forêt dans la ville de Sotchi, sur les rives de la mer Noire, et affirment qu'il appartient au président russe Vladimir Poutine.

Vérité : Une recherche inversée d'images sur Internet montre que les images partagées sur les médias sociaux sont en fait une création numérique de l'architecte russe Roman Vlasov. S'adressant à Check Your Fact, Vlasov a déclaré que le projet n'était que sa vision d'une maison pour Poutine.

Brésil

Affirmation : Une vidéo montre une victime présumée du COVID-19 vivante dans un cercueil

Les faits : La vidéo d'une victime présumée du COVID-19 circule sur Facebook, Twitter et WhatsApp, accompagnée de l'affirmation selon laquelle la femme était vivante dans son cercueil, quelques instants avant d'être enterrée. Dans cette vidéo, enregistrée le 26 mars 2021 au cimetière Dom Bosco de São Paulo, au Brésil, la famille et les amis de la victime ouvrent le cercueil dans lequel se trouve la femme et affirment qu'elle respire encore.

Vérité : Selon le département de la santé de l'État de São Paulo, Maria Aparecida Ribeiro est décédée le 23 mars 2021, d'un "épanchement pleural, d'une insuffisance cardiaque et d'une septicémie." En raison d'une suspicion de Covid-19, les funérailles de la femme n'ont pas été autorisées, suscitant la rage des membres de la famille et des amis. Après l'enterrement, dans une interview accordée à Portal Jaraguá, l'un des petits-enfants de Maria Aparecida a admis que la réaction de la famille et des amis était due à de fortes émotions et qu'ils avaient tort de prétendre que la femme était encore vivante dans le cercueil. Des examens ont conclu plus tard que Maria Aparecida n'avait pas eu le Covid-19.

Argentine

Affirmation : Les écouvillons utilisés dans les tests PCR contiennent "un puissant agent cancérigène"

Les faits : Des posts partagés sur Facebook et Instagram affirment que les écouvillons utilisés dans les tests PCR pour détecter le Covid-19 sont stérilisés à l'oxyde d'éthylène, "un puissant agent cancérigène".

Vérité : La FDA approuve l'utilisation de l'oxyde d'éthylène pour la stérilisation des produits médicaux. Selon l'agence, "plus de 20 milliards de dispositifs vendus aux États-Unis chaque année sont stérilisés à l'oxyde d'éthylène, ce qui représente environ 50 % des dispositifs nécessitant une stérilisation".

La FDA dispose toutefois d'une série de normes à respecter pour garantir que "les niveaux d'oxyde d'éthylène sur les dispositifs médicaux restent dans des limites sûres."

Suivez la page Covid-19
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!