Aujourd’hui, on doit faire très attention quand on utilise ses réseaux sociaux. Même lorsqu’on veut bien faire, certains trouvent encore le moyen de créer la polémique [VIDEO]. Chercher la petite bête, on dirait que c’est la spécialité de beaucoup de personnes qui, apparemment, n’ont pas grand-chose à faire de leur vie. Antoine Griezmann [VIDEO] en a fait les frais.

Le Blackface mal interprété

En publiant une photo sur son compte Twitter où on le voit déguisé en Harlem Globetrotter, des milliers d’internautes se sont indignés du fait que sa peau était grimée en noir. Le Français qui voulait seulement rendre hommage aux fantasques basketteurs, a subi la foudre de quelques individus.

Se maquiller la peau en noir a fait enrager des gens qui nous rappelaient (en donneur de leçon le plus souvent) le Blackface, une méthode que les Blancs utilisaient pour se moquer des Noirs. Quelques personnes ont même été plus loin en le traitant de raciste et en insistant sur le fait qu’on ne peut pas rire de tout surtout quand on pense á la longue période d’esclavage qu’ont subi les personnes soi-disant représentées. Si le joueur de l’Atlético Madrid a d’abord répliqué sur le réseau social mentionné en précisant, comme s’il avait besoin de se justifier, qu’il s’agissait d’un hommage et qu’il adorait ces artistes et encore plus le basket-ball. Il finalement supprimé son Tweet tellement la vague d’insultes et de critiques a pris des proportions inimaginables. S’en sont même suivies des excuses…

Griezmann – Deschamps, même combat

Griezmann a toujours clamé son amour pour le basket, la NBA en particulier.

Top vidéos du jour

On le voit souvent aux Etats-Unis pour assister à des rencontres. Il est vrai, depuis longtemps, que ce sport compte dans ses rangs une majorité de personnes de couleur. Ces mêmes joueurs que le footballeur adore. Il est vrai que Grizou évolue dans un sport où toutes les communautés sont représentées. Rigoler, partager des moments forts, tomber dans les bras de coéquipiers blacks, blancs, beurs pour reprendre une expression bien connue est à des années lumières d’une personne dite raciste. Mais bon, il y a toujours des personnes qui cherchent… Didier Deschamps a subi le même sort. Ami de plusieurs personnes qui n’ont pas sa couleur de peau ni même sa religion, on arrive encore à le faire passer pour une personne qu’il n’est pas. En équipe de France, il y a des blancs, des noirs, des Français d’origine maghrébine et juste sur le fait d’écarter Benzema, il serait raciste. Un peu de sérieux s’il vous plait…