Dans l'attentat de Lyon, un homme de 24 ans d'origine algérienne a été arrêté ce lundi tout comme ses parents et son petit frère près de Oullins. En effet, Mohamed Hichem est le principal suspect dans l'explosion au colis piégé survenue il y a quelques jours à Lyon. Domicilié chez ses parents, il a été arrêté tout comme son frère lycéen et majeur à proximité du Lycée Ampère.

Attentat de Lyon : des preuves ont permis d'arrêter Mohamed Hichem

Mardi Matin, Christophe Castaner [VIDEO] s'est exprimé face à la presse sur les dernières informations concernant l'attentat de Lyon.

Insistant sur le fait qu'il n'avait aucun doute concernant l'arrestation du suspect qui est pour lui l'auteur de l'attentat de Lyon qui a fait une dizaine de blessés. En effet, selon les dernières informations de l'enquête, Mohamed Hichem, aurait réalisé plusieurs achats [VIDEO] en ligne pour fabriquer la bombe artisanale qui a explosé dans l'attentat de Lyon. Ce sont ces derniers qui auraient permis aux enquêteurs de remonter jusqu'à lui.

Egalement, plusieurs traces d'un même ADN ont été prélevées sur les différents débris de l'explosion. L'ADN retrouvé n'est pas référencé dans le fichier national automatisé des empreintes génériques mais est néanmoins celui du suspect. Quelques jours après l'attentat, lors de la perquisition effectuée au domicile de Mohamed Hichem, les mêmes ingrédients de la bombe récupérés après l'explosion ont été retrouvés. L'analyse prochaine du téléphone portable et ordinateur de Mohamed Hichem permettront aux enquêteurs d'avoir d'autres informations.

Attentat de Lyon: le parquet de Paris recadre Gérard Collomb et Christophe Castaner

Suite à l'arrestation de Mohamed Hichem, les prises de parole de Christophe Castaner et Gérard Collomb n'ont pas été du goût du procureur de la république. Dans le cadre de l'enquête de l'attentat de Lyon, ce dernier reproche leur mauvaise communication sur le déroulement de l'affaire. « Le procureur de la République rappelle que l’enquête ouverte à la suite des faits commis à Lyon vendredi soir est couverte par le secret et (…) qu’il est le seul à pouvoir rendre publics des éléments objectifs tirés de la procédure. »

Selon le procureur de la république, le tweet posté par Christophe Castaner est un premier pas vers une communication jugée trop rapide.

Egalement, cette première information officielle a été divulguée alors que les enquêteurs étaient sur place et n'avaient pas encore effectué la perquisition chez Mohamed Hichem, l'auteur présumé de l'attentat de Lyon. A ce moment précis, le suspect pouvait avoir des complices mettant en péril une potentielle interpellation.

Dans la foulée, l’ancien locataire de Beauvau, Gérard Collomb annonce l’interpellation d’un deuxième suspect.

D’après les informations du Monde, sa prise de parole intervient quinze minutes… avant le début officiel de la garde à vue. Une bévue qui dans n’importe quel dossier ordinaire suffirait à fragiliser la procédure.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite