La nouvelle ne devrait pas vraiment manquer de donner des idées à certains macronistes avant la désignation le 9 juillet prochain du candidat officiel de La République en Marche pour les municipales de 2020 à Paris. Anne Hidalgo est en effet donné, pour la première fois, en deuxième position derrière un adversaire marcheur quel qu'il soit, selon un sondage BVA exclusif publié vendredi dans La Tribune, RTL, LCI et Orange.

Publicité
Publicité

La tendance pour le parti présidentiel restera cependant à confirmer dans les prochaines semaines.

Il faut dire que la sortie de ces chiffres est une véritable aubaine pour les Marcheurs sur fond de bataille pour l'onction de la CNI qui devra rendre son verdict à l'issue de l'audition des six candidats à l'investiture d'En Marche. Le soutien des électeurs parisiens s'est en tout cas voulu net au moment du test des trois principaux challengers LaREM que sont Benjamin Griveaux, Cédric Villani, mais aussi Mounir Mahjoubi. Tous trois auraient clairement leur chance face à une maire sortante en plein coup d'arrêt auprès de l'opinion.

Publicité

Griveaux et Villani au coude-à-coude

A noter toutefois, l'évolution de la préférence des Parisiens qui placent désormais l’ancien membre du gouvernement et le député mathématicien sur le même pied d'égalité avec, pour les deux, 25% d'intentions de vote. Le spécialiste du numérique Mounir Mahjoubi ne recueillerait, pour sa part, que 22% des voix s’il venait à conduire la liste LREM au sein de la capitale.

C'est à peine mieux qu'Anne Hidalgo qui afficherait de son côté 21% des voix dans la course pour sa réélection après cinq années de mandat vivement décriées.

Ils ne sont en effet que 37%, parmi les Parisiens interrogés, à envisager que l'édile socialiste puisse répartir pour un second mandat. Autant dire que la volonté de celle-ci de s'inscrire dans une logique de rassemblement en dehors des partis sur fond d'écologie, peine à imprimer dans l'opinion.

Derrière elle, on retrouve Les Républicains amenés par Rachida Dati qui obtiendraient 15 à 16% des voix selon les cas de figure, pendant que les écologistes et David Belliard pointeraient en quatrième position avec 13% des suffrages.

Edouard Philippe, la meilleure perspective selon l'oeil des Parisiens

Pour le reste, s'il est important de constater que la première place est une constante pour les Marcheurs quelque soit leur candidat, il en est un qui aurait pu définitivement mettre KO la concurrence.

Publicité

De très nombreux sondés assurent en effet que la meilleure perspective pour Paris en 2020 ne serait autre qu'Edouard Philippe. Le Premier ministre est de loin plébiscité par 31% des Parisiens qui souhaiteraient le voir aménager ses quartiers dans l’Hôtel de Ville de la capitale, là où Anne Hidalgo n'affiche pour l'heure qu'un score de 28%.

Le patron du gouvernement est donc assez logiquement perçu comme le cheval gagnant pour La République en Marche en cas de candidature.

Publicité

Il bénéficie des faveurs de 15% des Français interrogés, dont la bonne partie des Marcheurs (28%), mais aussi des sympathisants LR (24%). Difficile toutefois d'imaginer à quelques semaines de l’investiture officielle de la tête de liste du parti, une entrée dans la course du locataire de Matignon, à défaut d'un tremblement de terre dans le sprint final promis à Griveaux.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite