La mort tragique de George Floyd, un afro américain qui a été tué par un policier blanc, déclenche la colère du monde entier. L'humanité toute entière se mobilise et pas seulement aux Etats-Unis, comme si une prise de conscience générale se manifestait. En 2020, la question du racisme se pose toujours et le slogan "Black Lives Matter" est repris partout et de nombreux politiques prennent la parole mais certains peuvent créer la polémique.

C'est le cas notamment de Marion Maréchal, nièce de Marine Le Pen et ancienne membre députée Front National, s'est fendue d’un "coup de sang" sur les réseaux sociaux ce mercredi 10 juin au soir.

C'est sur les réseaux sociaux qu'elle a pris la parole pour revenir sur la mort d'Adama Traoré et celle de George Floyd elle a ainsi déclaré "Je n'ai pas à m'excuser en tant que blanche et en tant que Française" pour "la mort d'un Afro-Américain". La jeune femme a créé une grosse polémique.

Marion Maréchal prend la parole sur Facebook

Comme de nombreuses personnalités, Marion Maréchal utilise ses réseaux sociaux pour prendre la parole ou donner son avis sans que personne ne lui ait rien demandé. Ainsi, il y a quelques jours, elle a visiblement senti le besoin de prendre la parole pour commenter l'actualité du moment. La nièce de Marine Le Pen s'est donc exprimé sur la mort de George Floyd qu'elle a comparé à celle d'Adama Traoré, un jeune homme de couleur noir mort après une interpellation policière.

Aujourd'hui de nombreuses manifestations sont organisées en France en soutien au jeune mort, ce sont à travers lui les dérives policières qui sont ciblées. Malheureusement, en 2020, les discriminations semblent être encore très présentes.

Marion Maréchal explique donc qu'elle n'a pas à s'excuser d'être de couleur blanche.

Ensuite, elle revient sur la mort d'Adama Traoré, mort en 2016 après une interpellation policière. Aujourd'hui, la famille ne croit pas en la mort accidentelle, rappelons qu'il est mort au commissariat de police 2 heures après y être entré. Sur ce sujet, la nièce de Marine Le Pen donne, là aussi son avis: "Je n’ai pas à m’excuser pour la mort d’un délinquant, Adama Traoré, une mort accidentelle qui a eu lieu à la suite d’une interpellation qui n’était pas liée, c’est important de le rappeler, à sa couleur de peau, mais aux crimes qu’il aurait commis". Les mots de Marion Maréchal sont biens choisis, il s'agit pour elle de rappeler que ce n'est pas la couleur de peau du jeune homme qui a causé sa mort mais bien le fait qu'il s'agissait (selon elle) d'un délinquant ayant potentiellement commis des crimes.

Une façon pour la nièce de Marine Le Pen de rappeler ses intentions politiques. Rappelons que régulièrement lors de manifestation un des slogans du rassemblement national est "La France aux français".

Marion Maréchal s'attaque au gouvernement

N'oublions pas que dans la politique presque toutes les prises de parole ont un objectif bien précis. S'il n'est pas officiellement membre du parti Rassemblement National (anciennement Front National), en prenant ainsi la parole elle rappelle ses positions et met la pression sur le gouvernement.

L'occasion aussi pour l'ancienne députée de rassurer les électeurs du parti sur les intentions du Rassemblement National. Pour elle, il ne s'agirait que d'un moyen de salir la mémoire des anciens, de cracher sur l'histoire.

Suivez la page Emmanuel Macron
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!