Il est d'adage de dire qu'il n'y a pas de fumée sans feu. Il y a quelques semaines, au plus fort de la guerre sanitaire que le gouvernement menait contre le coronavirus, des rumeurs faisaient état de tensions entre le président de la République et Edouard Philippe, son ancien Premier ministre. Les deux hommes ont régulièrement communiqués sur le fait que ces dernières informations étaient des rumeurs et que leurs relations étaient bonnes.

Le 3 juillet dernier, l'ancien numéro un du gouvernement laissait sa place à Jean Castex. Ce dernier a très rapidement commencé sa tournée des médias. Invité du JT de 20 heures de TF1 ce vendredi 3 juillet, il répondait aux questions de la présentatrice Anne-Claire Coudray.

Le moins que l'on puisse dire c'est que poussait dans ses retranchements, il s'est montré très agacé.

Anne-Claire Coudray insiste un peu trop

Ce lundi 6 juillet était une journée très attendue par les experts politique mais aussi les français. La vague verte qui a déferlé aux élections municipales ne laissait que peu de place aux doutes concernant les intentions du gouvernement. Un remaniement s'imposait avec pour objectif, relancer une dynamique qui semblait s'essouffler. Dès lors, quelques heures avant l'annonce des nouveaux ministres de son gouvernement, Jean Castex était l'invité du JT de 20 heures de TF1. Anne-Claire Coudray, n'avait qu'un seul objectif : arracher quelques noms de la bouche du Premier ministre.

Si dans un premier temps, l'homme originaire du sud de la France se montrait fort, voir imperturbable, il a fini par dans un premier temps botter en touche, puis dans un second recadrer avec fermeté la journaliste de TF1. Comprenons bien ici qu'Emmanuel Macron, dont la côte de popularité n'est pas au beau fixe, joue aujourd'hui les prochaines élections présidentielles.

Les membres du gouvernement vont avoir une grande importance. Face à l'insistance de la journaliste il est sorti de ses gonds et a sèchement répondu: "Nous verrons. Attendez, je ne peux pas vous répondre, parce que ce n’est pas fini, Madame, je comprends votre insistance, un peu de patience ".

Castex dévoile son gouvernement

C'était l'annonce que tout le monde attendait et le nouveau Premier ministre n'a pas déçu et quelques surprises sont sorties de son chapeau. La première est la nomination de Gérald Darmanin au poste de ministre de l'Intérieur, exit donc pour Christophe Castaner. Il faut dire que la hausse des violences policières et la relation de l'ancien ministre avec les forces de l'ordre était devenue intenable. Si Roselyne Bachelot fait son retour dans un ministère, elle sera à la Culture, la plus grosse surprise est la nomination du nouveau garde des Sceaux.

Le nouveau ministre de la Justice, n'est autre que le sulfureux avocat Eric Dupond-Moretti qui passe des bancs des tribunaux aux bancs des ministres.

Enfin, à noter le retour au sein d'un gouvernement de Barbara Pompili en tant que ministre de la Transition écologique.

Suivez la page Emmanuel Macron
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!