Le coronavirus circule toujours sur le territoire et il faudra du temps avant que la vie d'avant ne reprenne sont cours. Il faut dire que les experts, s'accordent tous ou presque, pour dire qu'une deuxième vague devrait frapper le territoire dans les semaines, les mois à venir. Le gouvernement a déjà prévu un plan pour y faire fasse et une des conditions pour en limiter la propagation est le comportement des Français. Samedi soir, même si les autorités avaient donné leur accord pour que l'événement soit maintenu, si les entrées étaient filtrées, le relâchement flagrant des gestes barrières crée la polémique.

Egalement, le R0 est de nouveau passé à 1 du côté la côte d'Azur renforçant le risque de voir une deuxième vague arriver dans la région. Sur les réseaux sociaux la polémique enfle.

Concert de Nice : 'C’est aussi la fête, c’est aussi l’été.'

Il y a quelques semaines encore, les hôpitaux de France étaient pleins à craquer, de nombreuses personnes ont été soignées, de nombreux ont perdu la vie. Le personnel hospitalier était à bout de nerfs et il parait peu probable que moralement ou physiquement les médecins, infirmiers, infirmières ou autres puissent encore résister à une deuxième vague. La proximité entre Nice et l'Italie, pays dans lequel la pandémie a atteint des sommets, fait craindre que la région pourrait être rapidement être touchée par une seconde vague.

Néanmoins, dans l'organisation de l'événement, les autorités ont tout fait pour respecter les mesures mises en place par l'État. Pas plus de 5000 personnes dans l'espace dédié, il s'agissait d'un concert du DJ The Avener en extérieur. Malheureusement, c'est le comportement des Français, dont une grande partie s'était mise au running durant le confinement, qui créé la polémique.

Comme on peut le voir sur les images ci-dessous, le port du masque est inexistant. La mairie de Nice a déclaré sur France Info ce dimanche 12 juillet: "Nous avons respecté la limite des 5 000 personnes fixée par la préfecture, via un comptage, dans un espace délimité où, en temps normal, nous mettons 36 000 personnes".

"Toutes les conditions ont été respectées. On a l'impression sur les images mais sur place les gens ne sont pas si serrés. Des panneaux et des messages audio rappelaient les gestes barrières à respecter", a ajouté la mairie de Nice sur France Info.

Nice : les commentaires sur les réseaux sociaux sont unanimes

Sur les réseaux sociaux, si on trouvera toujours des personnes qui n'ont rien à redire sur l'organisation de l'événement.

Les messages que l'on a pu lire sont globalement négatifs voir plus. On a ainsi pu lire : "Ce qui s’est passé hier soir à Nice avec une foule compacte pour le concert de the Avener est incompréhensible, invraisemblable et pour tout dire irresponsable !" ou encore "Caroline, #infirmière à Nice: "plus de 5000 personnes les unes sur les autres sans #masque (sauf moi et quelques autres) pour 99,99% d'entre elles pour le concert de The Avener hier. Hallucinant de bêtise car la semaine prochaine, ils viendront pleurer leur misère aux urgences". L'incompréhension domine donc alors que toutes les cérémonies liées au 14 Juillet ont été annulées. Cette tragique date pour la région qui a vu un attentat se dérouler ce jour il y a trois ans.

Suivez la page Emmanuel Macron
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!