Trop c'est trop pour la CAF (Caisse des allocations familiale) qui décide de taper du point sur la table. Il faut dire qu'on peut régulièrement lire des histoires toutes aussi incroyables les unes que les autres concernant ces Français qui abusent du système. Des tricheurs qui n'hésitent pas à faire de fausses déclarations, à donner volontairement des mauvaises informations concernant leur situation avec pour objectif de toucher des aides plus importantes de l'Etat. Selon les différentes informations du gouvernement, en France, la fraude sociale serait de 324 millions d'euros (chiffres pour l'année 2019).

Malheureusement, si de nombreux citoyens sont honnêtes, ce sont ceux qui trichent qui obligent la CAF a créé une brigade ce contrôleurs "hyperspécialisés et mobiles" qui vont intervenir et aider les 700 agents déjà existants.

La CAF prend le taureau par les cornes

Le rapport est édifiant, obligeant la CAF à intervenir. En effet, chaque année des analyses statistiques et financières sont menées par la Cour des Comptes et le coût des fraudes est de plus en plus important. Selon un récent rapport de la Cour des comptes, ce serait près 1 milliard d'euros qui sortirait des poches de l'Etat pour payer différentes prestations sociales. Pour la CAF il est temps de mettre fin aux dérives, de mettre fin à ce fiasco sociale.

Des emplois vont être créés et des agents vont venir renforcer les équipes terrains.

"Je veux créer aux quatre coins de la France des équipes d’une trentaine de contrôleurs hyperspécialisés et mobiles pour lutter contre la fraude organisée sur plusieurs départements, et contre les marchands de sommeil.", a expliqué Vincent Mazauric, directeur général de la Caisse nationale d’allocations familiales lors d'un entretien pour Le Parisien.

La technologie au services des controleurs

Comme dans de nombreux autres secteurs d'activités, si elle est souvent décriée, la technologie permet de rendre de fiers services aux autorités. On peut citer par exemple les forces de l'ordre qui peuvent identifier des suspects plus rapidement et gagner du temps dans affaires souvent compliquées.

Egalement, on parle souvent de Data et du métier de data scientist, ces derniers permettent aussi de faire gagner du temps. Si ce métier vous est obscure, il s'agit de personnes qui avec des informations données peuvent faire ressortir des informations clés. Comprenez que dans le combat dans lequel se lance la CAF, l'analyse de certaines informations permettront plus rapidement de repérer les fraudeurs. Si l'on en croit les informations relayées par la Caisse des Allocations Familiales ce sont près de 99% des tricheurs qui sont repérés grâce à l'analyse de chiffres. L'Etat veut faire tomber les tricheurs et met toutes les chances de son côté pour y arriver.

Suivez la page Emmanuel Macron
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!