Ce mercredi 28 octobre à 20h, le chef de l'Etat Emmanuel Macron prendra la parole et des millions de Français vont suivre avec attention les mesures qui vont être annoncées. Si on ne sait pas encore dans quelles mesures certaines restrictions vont être mises en place, il est clair qu'un reconfinement est à prévoir à l'échelon départemental voire régional. En effet, de nombreux professionnels de santé ont tiré la sonnette d'alarme et le gouvernement doit prendre les choses en main et vite. Les services de réanimation sont déjà débordés alors que nous ne sommes même pas rentrés dans l'hiver. Sur les réseaux sociaux, des vidéos circulent et le comportement des Français laisse à désirer.

Des supermarchés pris d’assaut dès l’ouverture

Dès la première vague de Covid-19 qui frappait l'Hexagone, Emmanuel Macron avait annoncé que le comportement des Français jouerait un rôle clé dans les mesures plus ou moins drastiques à mettre en place. Rappelez-vous en mars dernier, certaines personnes achetaient des kilos de pâtes, des rouleaux de papiers toilettes à en retapisser tout le mur ou encore se découvraient une soudaine passion pour le running. Si on dit qu'avec le temps, on gagne en expérience, pour certains ce n'est pas le cas.

En effet, ce mercredi 28 octobre, dès l'ouverture des magasins, on a pu voir des vidéos circuler sur les réseaux sociaux avec des queues de personnes pour faire des stocks. Si on parle régulièrement de guerre sanitaire, on rappelle que les magasins peuvent encore s'approvisionner sans souci.

Entres les magasins noirs de monde et les caisses prises d'assaut, il fallait le voir pour y croire comme le montre cette vidéo tournée à Marseille.

Les internautes n'en reviennent pas

Dans quelques heures maintenant, Emmanuel Macron prendra la parole pour une allocution qui devrait marquer une nouvelle fois les esprits.

Le président de la République est attendu au tournant, il devrait à n'en pas douter rappeler que les gestes barrières doivent être respectés. N'oublions pas que les sacrifices d'aujourd'hui doivent aider à sauver Noël. Si les responsables de la grande distribution ont rappelé qu'il y avait du stock pour tout le monde, il semblerait que pour certain, le traumatisme de mars soit encore bien présent.

On a ainsi pu lire de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux :

  • "Les attardés sont de retour"
  • "Les mois passent mais la connerie reste ,je suis sûr qu’ils ont même pas utilisé leurs stock du premier confinement"
  • "Ah les gens des grandes métropoles dans toute leur splendeur ! Ça se compte en co****d, et là ça court en course faire vite les provisions ! S'ils avaient respecter les conseils (gestes barrière) on en serait pas là, à reconfiner !"
  • "Ils ont surtout peur de faire la queue 2h pour un rouleau de PQ .on sait très bien qu'il ne manque rien si on fait nos courses comme d'habitude."
Suivez la page Emmanuel Macron
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!