C'est un nouveau coup dur qui devrait frapper le milieu de la restauration. En effet, alors que certains restaurants sont au bord du dépôt de bilan, les informations qui viennent de sortir pourraient être un nouveau coup dur pour la profession. Selon ces dernières, les restaurants ne devraient pas ouvrir leurs portes avant le 15 janvier 2021 (au plus tôt) voire le 1er février en fonction de l'évolution de la pandémie. Avec eux, ce sont aussi des producteurs, des distributeurs ou encore des éleveurs qui pourraient eux-aussi déposer le bilan dans les prochaines semaines.

La vente à emporter seule solution ?

Ce 15 novembre, dans l'émission hebdomadaire "66 Minutes", le reportage mettait en avant les difficultés de la profession. On pouvait notamment y voir Philippe Etchebest tirer la sonnette d'alarme. Selon certaines études et analyses, un restaurateur sur deux pourrait fermer définitivement ses portes d'ici quelques semaines.

Un secteur déjà sous grande tension et cette dernière pourrait monter d'un cran si les informations du Point se confirmaient.

Selon ces dernières, restaurants, bistrots, brasseries, bars et cafés ne devraient pas rouvrir à l'occasion des fêtes de fin d'année. Une mesure draconienne envisagée à l'heure actuelle par le gouvernement afin de lutter contre la propagation de la pandémie sur le territoire.

Si l'information n'a pas encore été confirmée par le gouvernement, les conséquences pourraient être dramatiques.

Les internautes réagissent massivement

Du restaurant étoilé au "sushi du coin", tous sont aujourd'hui au bord de la faillite. La seule solution est de faire appel à la vente à emporter.

On a d'ailleurs pu voir que des restaurants fantômes se développent et les sites de livraison comme Uber Eats, Deliveroo ou encore Just Eat les aident à sauver les meubles. Clairement, si ce n'est pas la solution idéale, elle permet de limiter la casse. Enfin, il se pourrait que le gouvernement trouve une solution pour les restaurateurs.

Selon les derniers échos, Bruno Le Maire tenterait de trouver des solutions. Même si certains ne passeront pas l'hiver. Sur les réseaux sociaux, cette information fait réagir. On a ainsi pu lire :

  • "comme ça les gens au lieu de pas se contaminer au bar ils vont se contaminer chez les gens en soirée"
  • "Première fois que jvais commencer une année sobre en regardant Arthur bordel"
  • "Je suis encore au chômage pour longtemps... Les lycées restent ouverts avec plus de 1000 personnes mais les restaurants en accueil en moyenne entre 30 et 100 personnes et doivent dermer"
  • "Après si ça se passe bien dans les cantines ça devrait bien se passer dans les restaurant"
  • "Etchebest en marche vers paris pour prendre l’Élysée"
  • "Wsh ya un propriétaire de bar qui draguait Brigitte ou quoi ?"
  • "Le virus est mauvais mais il est beaucoup moins dangereux que le virus de la peur, orchestré lui par l’état et beaucoup de médias.

Ne manquez pas notre page Facebook!