Chaque jour, on atteint des records de cas positifs de coronavirus en France, la situation devient difficilement contrôlable. La liste des départements placés en "Zone Rouge" ne cesse d'augmenter, les écoles ferment les unes après les autres, les salariés sont invités à rester chez eux s'ils le peuvent, le nombre d'hospitalisations et de décès est aussi en hausse. Si depuis le début de l'apparition de la pandémie, le gouvernement a appelé les Français à être soudés, cette solidarité pourrait avoir ses limites. En effet, les restaurants pourraient ne pas supporter une seconde vague.

Dans une interview accordée à Sept à Huit ce dimanche 20 septembre, le chef Philippe Etchebest, porte-parole de la profession s'inquiète et une nouvelle fermeture pourrait être un "carnage".

Cauchemar en cuisine, Philippe Etchebest est alarmiste

On aurait presque envie de dire "Tout mais pas ça". Les Français peuvent avoir une mauvaise réputation à l'étranger. Mais s'il y a bien une vitrine qui doit rester intacte : c'est la gastronomie. Cette dernière est une référence sur le territoire et s'exporte dans le monde entier, toucher aux restaurants, c'est toucher au patrimoine français. Lors de la première vague, alors que la France était confinée, Philippe Etchebest n'avait pas hésité à interpeller le chef de l'Etat Emmanuel Macron.

Aujourd'hui, le cauchemar en cuisine pourrait ne pas être une simple émission de télé mais bien la réalité. Les professionnels de la restauration s'inquiètent et tirent la sonnette d'alarme. Pour le chef, la profession est à l’agonie. Dans l'interview qu'il a accordée il a a parlé d'une décision terrible, ce serait du suicide, un "carnage" si les restaurants fermaient à nouveau leurs portes.

Il estime à 30 % le nombre de restaurants qui devraient fermer d’ici à la fin de l’année.

Les internautes commentent massivement les propos du chef

Après la publication de la vidéo sur le compte Twitter de Sept à Huit, nombreuses ont été les réactions des internautes.

Que ce soit par rapport à d'autres secteurs comme le monde de la nuit, "Et vous allez interroger des patrons de boites de nuit ?? Nan parce que la restauration est un milieu qui a réouvert contrairement au milieu de la nuit !". Ou en lien avec l'industrie de la restauration et au chef : "Peuchère, le chef qui passe après un doc qui a crispé et mis la mort à tout le monde. On vous aime @Chef_Etchebest". Les réactions ont été nombreuses et les internautes sont eux-aussi touchés par la situation. Malheureusement, l'humanité devra vivre avec le Covid-19 et compter ses morts pendants des semaines, des mois et peut-être même des années.

Suivez la page Télé-réalité
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!