Le gouvernement navigue entre deux eaux. Alors que la pression sur le personnel hospitalier ne diminue pas, le plateau du nombre de contaminations stagne un peu mais reste toujours élevé. En novembre dernier, Emmanuel Macron et ses ministres avaient annoncé un assouplissement des mesures si on passait sous la barre des 5000 nouvelles contaminations quotidiennes. On est encore bien loin. Le moral des Français est en berne (le #stopcouvrefeu est en tendance sur Twitter) et un relâchement des mesures est espéré. Du côté de l'Exécutif on ne l'entendrait pas de cette oreille, la rumeur d'un reconfinement à partir du 8 mars on vous explique pourquoi.

De nouvelles mesures annoncées prochainement ?

Le discours du gouvernement a changé. Si on parlait d'un couvre feu, le mot confinement est de plus en plus utilisé par le gouvernement. Il y a quelques jours, c'est le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, qui annonçait qu'un rien pourrait faire "basculer la situation." Si on lit entre les lignes, cela pourrait dire que l'on anticiperait déjà de nouvelles mesures en cas de hausse du nombre des contaminations.

Il s'agit de sauver des vies mais aussi l'économie du pays. Selon les dernières informations relayées par France Info, le confinement n'est pas une mesure qui sera mise en place rapidement. Néanmoins, le gouvernement aurait donc décidé de ne rien changer aux mesures sanitaires mises en place jusqu’au 8 mars, soit la fin des vacances scolaires.

Alors que nombreuses régions sont en vacances, du côté de nos voisins européens (Angleterre, Allemagne...), ils ont mis en place un confinement strict depuis plusieurs semaines.

Ainsi, parmi les nombreuses datas qui vont être analysées, le taux de contamination sera un élément déterminant qui plus est quand la circulation des variants progresse rapidement sur le territoire. L’Etat ne sait pas vraiment sur quel pied danser mais devrait prochainement prendre de nouvelles mesures. Florian Philippot a même tweeté : "Cette courbe montre que la dynamique du virus est naturelle. Ça baisse même plus vite dans les pays sans restrictions avec ouverture des restaurants et du reste ! Donc oui #StopCouvreFeu et vite ! Et ré-ouverture immédiate de tout en mode normal, fin du masque obligatoire !"

La vaccination au secours des Français ?

L'Israël est un des pays les plus avancés, si ce n'est le plus avancé, en matière de campagne de vaccination et les résultats sont intéressants.

Donnant ainsi beaucoup d'espoir à l'humanité toute entière. En France, on peut parler d'une campagne en mode diesel, ayant eu du mal à se lancer. Néanmoins, tout s'accélère pour créer une immunité de masse, et pouvoir rouvrir les lieux culturels, les bars et les restaurants le plus tôt possible.

Dans les plus hautes sphères de l'Etat, on pense donc à une campagne de vaccination massive et ne plus forcément prioriser les personnes de plus de 75 ans. Toujours selon France Info, le Conseil scientifique plaident pour des mesures "plus spécifiques" pour les personnes vulnérables, Emmanuel Macron et Jean Castex, auraient pour le moment balayé d'un revers de la main cette solution.

Suivez la page Covid-19
Suivez
Suivez la page Emmanuel Macron
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!