Après avoir lancé son service de vidéo AmazonTube [VIDEO] et concurrencé Youtube, Amazon a décidé de racheter Blink, la start-up spécialisée dans la sécurité connectée. Celle-ci développe et commercialise des caméras et des sonnettes connectées. Elles permettent de surveiller et d’accéder à son domicile à distance. Blink propose des produits accessibles à tous et simples d'utilisation. C'est sans doute pour cette raison qu'Amazon a voulu travaillé avec cette jeune start-up. Les prix des produits commence à partir de 170 euros mais ne nécessitent aucun abonnement. Leur autonomie dure deux ans grâce à deux piles.

Ce Rachat par Amazon ne va rien changer pour les consommateurs comme l'indique la start-up sur son site internet : "Nous allons continuer à opérer sous le giron d'Amazon en vendant et en soutenant les mêmes produits que vous connaissez et aimez".

La société Blink a déclaré en parlant d'Amazon : "Nous sommes impatients de voir ce que nous pouvons offrir ensemble aux consommateurs". La société américaine a présenté la semaine dernière une caméra d'alarme à quatre vingt dix neuf dollars parmi ses produits de sécurité connecté.

Les modalités financières de ce rachat par Amazon n’ont pas été encore annoncé ni par elle ni par la start-up Blink.

Pourquoi la société Amazon dépense t-elle pour acquérir des produits qu'elle dispose déjà ?

En effet, Amazon (dont sa spécialité initiale est la vente de livres) a multiplié les produits connectés. Elle a lancé depuis octobre 2017 Amazon Key, un service de livraison à domicile qui permet aux clients de suivre la livraison d'un colis sur une application et de regarder la livraison se faire sur leur téléphone. Ce service est pour l'instant uniquement disponible aux Etats-Unis. Amazon a également mis en place les enceintes Alexa Amazon inclues dans le pack Amazon Key mais peuvent, si les utilisateurs le souhaitent, s'acheter à part. Pour finir, il y a eu aussi Amazon Echo qui complète les enceintes Alexa, disponible aux Etats-Unis et en Allemagne : l'assistant intelligent vocale est capable de parler à ses utilisateurs, de leur donner des informations et même d’anticiper leurs besoins.

Le géant américain du commerce électronique souhaite poursuivre son développement dans le marché des technologies connectés. D'ailleurs, il est en recherche de partenariats avec des métiers de services qui vont de celui de teinturier à celui de promeneur de chiens.