C'est dans les Yvelines que la police a interpellé plusieurs individus dans la cadre d'une affaire de trafic de drogue. En effet, lors d'une longue enquête, les forces de l'ordre ont réussi à remonter jusqu'au réseau . Les hommes étaient brancardiers mais aussi des trafiquants de drogues. Lors d'une perquisition, la police a saisi de la cocaïne mais aussi du cannabis.

Yvelines : plusieurs interpellations d'hommes majeurs

Selon les différentes sources proches du dossier il s'agirait de 6 à 7 personnes interpellées par la Police des Yvelines.

Les hommes âgés de 25 à 27 ans dont un brancardier et un ex-brancardier de l'hôpital privé de Trappes ont été mis en examen pour trafic de drogues. Selon les différentes informations relayées par plusieurs médias, le réseau vendait de la cocaïne mais aussi du cannabis. Deux drogues parmi les plus consommées en France depuis plusieurs années.

A ce stade de l'enquête il est difficile d'évaluer l'étendue mais aussi les gains générés par ce réseau de trafiquants de drogues.

Ce que l'on sait également est que le réseau était actif sur les communes de Plaisir, Rambouillet et Elancourt.

Les agents de Police auraient été alertés car l'un des membres actifs du groupe vendait de la drogue dans une zone pavillonnaire située près du commissariat de police de la commune de Plaisir. Après avoir repéré un des vendeurs, la police met en place un schéma qui semble être un classique.

Mise sur écoute, surveillance, repérage des membres du réseau (complices, revendeurs et semi-grossistes) le tout sur la commune de Rambouillet. Au final, les policiers remontent jusqu'à deux hommes, un brancardier et un ex-brancardier, dont l'un est employé de l'hôpital de Trappes.

Des centaines de grammes de cocaïne et cannabis retrouvés

Pour le moment, difficile d'évaluer l'envergure du réseau qui a été découvert.

Lors de la perquisition, plus de 350 grammes de cocaïne et 270 grammes de cannabis ont été retrouvés. La police a arrêté mardi (le 18 Juin 2019) également quatre vendeurs de cannabis. Le brancardier et son ancien collègue sont eux arrêtés le lendemain. Le dernier membre du réseau, le fournisseur, sera lui aussi interpellé le jeudi à Rambouillet.

Au-delà de la drogue, c'est aussi des dizaines de milliers d'euros qui ont été saisies.

Selon les différentes sources, il s'agirait de 25 000 euros au total. Les personnes arrêtées ont été auditionnées par la police. Leurs discours semblent être identiques puisque les différents individus se rejettent la faute et nient leur implication dans ce trafic. Néanmoins, avec l'appui de quelques consommateurs, il semblerait que le réseau ait commencé à dealer dans les différentes communes depuis près de 5 ans.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite