Voici une histoire qui n'a pas manqué de faire réagir tant sur les réseaux sociaux que dans la presse régionale. En effet, alors qu'un salarié faisait ses adieux à ses collègues, il décida d'apporter pour l'occasion un gâteau pour le moins spécial. Il décida d'ajouter dans ce dernier un peu de cannabis [VIDEO]. Une bien mauvaise idée puisque deux membres de l'équipe qui en ont mangé sont tombés dans le coma. Entre arrêt maladie et dépôt de plainte, l'histoire n'est pas encore terminée.

Une blague qui tourne mal

Il y aurait pu avoir un véritable drame dans l'entreprise Cochonou située à Saint-Symphorien-sur-Coise (Rhône) où un collègue a eu la bien mauvaise idée de préparer un space cake (gâteau à base de cannabis).

Alors que cela devait être une simple blague permettant de clôturer une collaboration entre collègues, la soirée a viré au drame. Tout d'abord, l'une des personnes ayant mangé du gâteau a été évacué dans un état critique vers l'hôpital le plus proche. Compte tenu de son état, la personne a été transportée le plus rapidement possible via un hélicoptère.

Alors que le salarié était dans le coma, il s'est exprimé il y a quelques temps dans le journal le Progrès en indiquant qu'il se voyait partir petit à petit.

Plus de peur que de mal finalement, puisqu'il s'est réveillé le lendemain après-midi tout de même. La personne ayant cuisiné le gâteau ne s'est pas encore exprimée. S'agissait-il juste d'une blague? Avait-il d'autres intentions ? Les prochaines semaines devraient en dire plus sur l'histoire qui est loin d'être terminée.

En arrêt maladie depuis un mois

Quelques temps après cette soirée, les salariés qui n'étaient pas au courant qu'il y avait du cannabis dans le gâteau étaient très remontés contre leur ancien collègue.

Plusieurs d'entre eux ont déclaré qu'ils n'auraient pas mangé de gâteau s'ils avaient su ce qu'il contenait. Après avoir frôlé la mort c'est tout à fait compréhensible.

Les séquelles auraient pu être plus importantes car une forte consommation de drogue peut entraîner la mort. Pour rappel, la consommation de drogue est strictement interdite. A tel point que l'homme qui a été admis en urgence a l'hôpital n'avait pas repris le travail un mois après. En effet, un arrêt maladie d'un mois lui a été prescrit car il souffrait de troubles neurologiques.

La soirée cauchemar a eu de graves répercussions pour les membres de l'entreprise Cochonou puisque l'affaire n'est pas terminée.

En effet, les deux salariés intoxiqués, ont décidé de porter plainte contre l'individu qui avait apporté le gâteau. De son côté, la direction n'a pour le moment pas communiqué. Il est vrai que cette affaire tombe mal pour l'un des sponsors historiques du Tour de France.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite