Le gouvernement chinois va bientôt lever le confinement à Wuhan, la ville d’où l’épidémie du Coronavirus a fait ses débuts.

Le confinement total s’achèvera après deux mois, pour la ville de Wuhan, épicentre de l'épidémie. Les restrictions seront levées le 8 avril. Les habitants pourront enfin se déplacer en suivant de nouvelles règles.

Bonne nouvelle pour les habitants de Hubei

Les autorités chinoise ont annoncé, le mardi 24 mars, que les restrictions de déplacement adoptées pour lutter contre la propagation du coronavirus dans la province de Hubei, et la ville de Wuhan, vont être retirées pour les départs, dès le 8 avril.

Les habitants de Hubei qui possèdent une attestation médicale fournie par la Commission de la santé locale pourront, s’ils le souhaitent, quitter la province en question, où l’épidémie a débuté en décembre, à partir du mercredi prochain.

Pour Wuhan, le berceau de l’épidémie du Covid-19, c’est le 8 avril que les restrictions des déplacements en vigueur seront levées.

Fin janvier dernier, toute la zone en question avait été mise en quarantaine. C’est environ 56 millions de personnes qui ont donc dû se plier aux règles de ces restrictions. Le confinement est de moins en moins strict dans la région depuis mars et la visite du président de la Chine, Xi Jinping.

Malgré une nouvelle contamination rapportée mardi dernier par le ministre de la santé, le nombre de cas à Wuhan et dans la province de Hubei sont en nette diminution surtout au cours des dernières semaines.

Des mesures de sécurité sont toujours en place

Les citoyens voulant sortir de la province de Hubei ou ceux qui veulent y aller pourront le faire très prochainement. Ils auront cependant besoin de se procurer une attestation de la part de la Commission de la santé locale. Pour entrer ou sortir de Hubei, il faut en effet présenter un code QR « vert » sur son téléphone portable qui est donné par les autorités chinoise afin d’attester de leur bonne santé.

Malgré ces bonnes nouvelles pour les Chinois, la vie ne sera pas complètement de retour à la normale dans la province puisque les écoles demeureront closes pour le moment.

La Chine a rapporté ce mardi, 78 nouvelles personnes touchées. 74 d’entre elles venaient de l’étranger. Les autorités craignent que le pays ne connaisse une nouvelle vague de contamination dûe à cette tendance.

A Wuhan, les autorités chinoises ont également compté sept nouveaux décès.

Le porte-parole du ministère des affaires étrangères de la Chine, Geng Shuang, a déclaré mardi dernier, que 427 cas recensés dans le pays sont importés et que 47 d’entre eux seulement sont des ressortissants étrangers.

Les personnes de retour de l’étranger assujetties à des règles strictes

Puisque la majorité des nouveaux cas en Chine vient des gens de retour de l’étranger, plusieurs villes ont mis en place des règles plus strictes afin de les mettre en quarantaine pour continuer de garder le contrôle sur la propagation du virus dans le pays.

A Pékin, par exemple, les avions venant de l’étranger sont obligés de faire une escale dans un autre aéroport en Chine pour que les passagers soient examinés.

De plus, ceux qui souhaitent aller dans la ville devront se soumettre à des tests de dépistages. C’est ce qui a été annoncé par les autorités de la capitale mardi.

La situation de la Chine actuelle donne espoir puisque c’est le second pays le plus touché par l’épidémie après l’Italie avec environ 80 000 personnes affectées et 3 277 morts comptées jusqu’à présent.

Suivez la page Covid-19
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!