Samedi soir, #Saul Alvarez et #Gennady Golovkin s'affrontaient, à Las Vegas, pour les titres des poids moyens WBC, WBA, IBF et IBO. Cette rencontre s'est terminée par un match nul et la décision des juges a créé la polémique. Notamment par l'ampleur de l'écart du score entre les deux boxeurs sur la carte d'une des juges que véritablement par le contenu du match. Trois autres grands combats dans l'histoire de la boxe ont fait polémique.

Le premier de ces trois combats est celui qui a vu s'affronter Sugar Ray Leonard à Thomas Hearns en 1989. Les deux boxeurs étaient sur la fin de leur carrière. En 1981, lors de leur premier combat Leonard l'avait remporté.

Mais ce coup-ci en 1989, il finit deux fois au tapis, ce qui n'empêche pas les juges de le déclarer vainqueur. Une décision que Leonard lui-même n'a pas compris. Il a même avoué que c'est Thomas Hearns qui aurait dû être déclaré victorieux lors de ce combat . Après celui-ci deux autres combats ont fait scandale dans le monde de la #Boxe.

Le combat entre Lewis et Holyfield ainsi que celui entre Pacquiao et Marquez créent la polémique

10 ans après le combat entre Leonard et Hearns, un autre combat a beaucoup fait parler. Il s'agit de celui entre Lennox Lewis et Evander Holyfield. C'est le premier rendez-vous entre les deux hommes et il se terminera par une des issues les plus controversées au sein du milieu de la boxe. Lewis ne s'était pas économisé sur le ring, il avait réussi à tripler le nombre de coup qu'il recevait d'Evander Holyfield.

Top vidéos du jour

Et pourtant à la fin du match, c'est l'Américain qui a été désigné vainqueur au grand damn de l'Anglais. Une revanche sera alors organisée huit mois plus tard. Revanche qui sera remportée, à l'unanimité des juges, par Lewis.

En 2004, on assiste à un scénario encore plus improbable que les deux déjà racontés. Many Pacquiao rencontre le Mexicain Juan Manuel Marquez. Dès le premier round, Pacquiao envoie Marquez trois fois au tapis mais l'arbitre décide de laisser le match se dérouler. Cette décision se retourne contre Manny Pacquiao car dans les rounds suivants, Marquez parvient à ajuster sa boxe et à grappiller sur son retard au fur et à mesure des rounds. Résultat, le Mexicain finit par gagner le combat. Cela ne s'arrête pas là. En 2008 et en 2011, deux autres matches sont organisés entre les deux hommes. Et ce coup-ci, les victoires reviennent à Manny Pacquiao sur décision des juges.

Sans doute que d'autres combats entre Golovkin et Alvarez auront aussi lieu après cette polémique.