Le dernier match du Paris Saint-Germain contre l'Olympique Lyonnais n'a pas fini de faire couler de l'encre. Malgré un résultat positif pour les Parisiens avec cette victoire 2 buts à 0, les petites querelles entre les joueurs du #PSG ne sont décidément pas passées inaperçues. Si la presse française a déjà analysé à la loupe les frictions entre Cavani et #Neymar, entre autres, au Brésil, ces gestes n'ont pas manqué de faire réagir également...

Le PSG réussit un début de saison extraordinaire !

Après 8 matchs officiels joués, toutes compétitions confondues, le PSG compte autant de victoires et les chiffres sont hallucinants concernant les statistiques de l'écurie francilienne.

En effet, l'attaque du PSG a inscrit la bagatelle de 28 buts lors de ses 8 dernières rencontres, soit une moyenne de 3,5 buts par match ! Le trio Mbappé / Cavani / Neymar tourne a plein régime mais il n'est pas le seul secteur de jeu où le PSG se montre brillant [VIDEO]. La défense n'a effectivement encaissé que 4 buts en comptant celui contre l'AS Monaco lors du Trophée des Champions.

Avec la meilleure attaque et la meilleure défense de Ligue 1, les Parisiens ont pris un départ canon que seul le club monégasque parvient à accrocher. Mais si les résultats sont excellents, le dernier match contre l'OL a soulevé quelques mésententes entre certains cadres du club.

La hiérarchie des stars du PSG n'est toujours pas en place

Les images de Cavani en train de se disputer le ballon avec Dani Alves et Neymar ne sont pas passées inaperçues dans la presse.

Clairement, la hiérarchie n'est pas encore établie et cela provoque du désordre sur la pelouse. La question est : comment régler ce problème entre les deux stars du PSG ? Faut-il que les joueurs s'arrangent entre eux ou faut-il imposer cette hiérarchie par le biais de l'entraineur Unai #Emery ? Au Brésil, l'ancien entraineur de Neymar a donné des réponses plus que tranchées...

L'ancien coach de Neymar démonte Unai Emery !

Sur les antennes de Sport TV, Muricy Ramalho, s'est exprimé sur les soucis d'égo des joueurs parisiens [VIDEO]. L'entraineur très respecté au Brésil, qui a coaché Neymar à Santos en 2011, a déclaré que le fautif n'est autre qu'Unai Emery. Il accuse l'entraineur espagnol de coupable et il estime qu'Emery désorganise totalement l'équipe.

Ramalho pense qu'il n'est pas concevable que la hiérarchie des tireurs ne soit pas déterminée avant le match. Pire encore, il a déclaré : « Je n’ai rien contre les entraîneurs européens, mais lui il ne prend aucune initiative. Qu’il retourne à Séville, il n’a rien à faire au PSG ». Visiblement, Unai Emery n'a pas que des admirateurs...