La star du Real Madrid fait actuellement objet d’une poursuite judiciaire en Espagne. Venu de rien, avec une enfance modeste, le footballeur est dorénavant le joueur le mieux payé du monde. Un tel succès le mène à monter des sociétés partout dans le monde comme dans les îles Vierges Britanniques ou en Irlande. Une enquête a été diligentée par les fiscs espagnols et a mis en exergue sa situation. D’après le Ministère Public, le quadruple ballon d’or aurait choisi ces pays de manière à éviter de payer des impôts liés au droit à l’image en Espagne. Notons que le taux d’imposition dans ces pays est largement inférieur. La mise en examen du cas de cette grande personnalité publique au sein du monde du football rend les fans du Réal Madrid perplexe.

Contenu de l'enquête sur Cristiano Ronaldo

Les enquêtes fiscales deviennent de plus en plus courantes chez les footballeurs. Après le passage à la cour de son premier rival Lionel Messi, il est maintenant au tour de l’attaquant de Real Madrid. Malgré les accusations portées sur lui, le portugais affirme ne jamais avoir eu l’intention de faire une fraude fiscale. L’objet de l’accusation concerne surtout les déclarations de revenu en 2014. D’après le fisc, le célèbre CR7 aurait fait une déclaration plus tardive sur les impôts liés à son image qui revenait aux sociétés des pays cités ci-dessus. Il a été interpellé au tribunal de Pozuelo de Alarcon, un des grandes cours dans une commune riche espagnole le 31 juillet. Il arrive avec les vitres teintées souhaitant éloigner la vue des presses.

Cependant, il ne cesse de répéter pour sa défense : « je fais toujours mes déclarations d’impôts de façon volontaire parce que je pense que nous devons tous déclarer et payer nos impôts en fonction de nos revenus ». De plus, il affirme que cette structure date de la période où il jouait encore dans l'équipe du Manchester United en 2004.

En 2014, le revenu espagnol durant la période 2011 – 2014, début de la cession de son image, déclaré par le sportif est de 11,5 millions d’Euro. Pourtant le fisc montre une totalité de 43 millions d’Euro. Et durant la période 2015 – 2020, Ronaldo aurait dissimulé une somme de 28,4 millions lors de sa déclaration fiscale. En somme, il aurait un dû de 14,7 millions actuellement. Cela met sa carrière en danger sachant que sa condamnation risque de lui couter jusqu’à trois ans et demi de prison suivie d’une amende de 28 millions d’Euro. A croire que chaque membre de l’équipe du Real Madrid doit passer en examen fiscal après les défenseurs Javier Mascherano et Fabio Coentrao ainsi que l’ancien entraîneur José Mourinho. En attente de la décision du juge, le joueur qui doit s’entraîner le 5 août reste silencieux face à l’évolution de la situation. [VIDEO]