Le coureur espagnol de 34 ans, Alberto Contador a remporté la vingtième étape du Tour d'Espagne 2017. Dimanche à l'arrivée à Madrid, il prendra sa retraite. De son côté Christopher Froome est sûr de garder le maillot rouge. Celui du leader au classement général grâce notamment à la défaillance de Vincenzo Nibali, son principal poursuivant, dans la dernière montée.

C'est un beau clin d'oeil pour lui. Alberto Contador après une une course époustouflante remporte sa dernière étape de Montagne : celle de l'Angliru. La même qu'il avait déjà remportée en 2008 lorsqu'il est sorti leader du classement général de la Vuelta de cette année.

Lors de l'ascension finale, le coureur de Trek-Segafredo, qui prendra sa retraite dimanche, a fait le spectacle. Celui que l'on surnomme "El Pistolero" est parti du bas de l'Angliru avec Jarlinson Pantano et a repris petit à petit tout les coureurs de tête. A cinq kilomètres de l'arrivée, l'Espagnol s'est mis en tête de partir tout seul. Il s'offre ainsi en solitaire la dernière victoire de sa carrière. Si ce samedi, il a frappé un grand coup, il aurait encore pu faire mieux car il termine cette étape en étant au pied du podium du classement général.

Pendant un temps Contador a été troisième au classement général pendant cette étape

Alberto Contador a été insaisissable pour la dernière montée de sa carrière. Même le Polonais Marczynski qui est arrivé à suivre son rythme un long moment a fini par lâcher prise. En résistant dans les deux derniers kilomètres de la course au retour des favoris, Alberto Contador s'adjuge pour un temps la troisième place au classement général.

Top vidéos du jour

Mais l'équipe Sunweb a su réagir et protéger la troisième place sur le podium Wilco Kelderman. L'Espagnol échoue ainsi au pied du podium à une néanmoins jolie quatrième place.

Côté classement justement, Vincenzo Nibali ayant chuté dans la descente de l'Alto del Cordal, Christopher Froome a eu tout le loisir de gagner du temps et de s'assurer le maillot rouge pour l'arrivée dimanche à Madrid. Nibali n'a d'ailleurs pas réussi à suivre le Britannique lorsque celui-ci est parti à 2,5 kilomètres de l'arrivée. Le futur vainqueur de la Vuelta était alors accompagné par son coéquipier Wout Poels, qui a respecté la consigne qui lui a été donnée, accompagner le plus haut possible Christoper Froome. Les deux coureurs de la Sky sont arrivée 17 secondes après Contador mais devant Zakarin, Nibali et Kelderman.