La vie de Javier Pastore comme footballeur professionnel n'a rien d'un long fleuve tranquille. Depuis son arrivée au Paris Saint-Germain au tout début de l'ère QSI pour 42 millions d'euros, l'argentin a surtout marqué les esprits par son physique fragile. À cause de ça et malgré un talent indéniable, le milieu offensif n'arrive pas à rentrer définitivement dans les plans de ses différents entraîneurs, que ce soit de Carlo Ancelotti à Unai Emery en passant bien entendu par Laurent Blanc. Il n'y a qu'à compter le nombre de rencontres où Pastore a du déclaré forfait en raison d'une blessure. Depuis la saison 2011/2012, il a raté 73 matches toutes compétitions confondues avec le PSG, soit l'équivalent de pratiquement deux saisons de Ligue 1 ! Un total énorme et qui invite donc le staff parisien à être très prudent avec ce qui est la première recrue phare des Qataris.

Encore une tuile pour Javier Pastore

Et alors qu'il semblait en pleine possession de ses moyens depuis ce début d'exercice, "El Flaco" a été rattrapé par ses démons et une blessure au mollet. C'est la septième fois depuis fin 2014 qu'il est touché à cet endroit, soit en peu moins de trois ans. Cette fragilité, si elle semble être rentré dans les moeurs, pose toutefois des problèmes, notamment lors des mercatos. Que faire d'un joueur avec autant d'or dans les pieds mais qui est aussi solide qu'un morceau de cristal ? Pour le moment, Nasser Al-Khelaïfi refuse de le vendre [VIDEO], mais jusqu'à quand ? Quoi qu'il en soit, ce nouveau pépin physique a fait prendre certaines décisions au sein de l'état major du PSG. Selon les informations de TF1 et confirmées par Breaking Foot, émission de SFR Sport, Javier Pastore va s'envoler pour la Chine afin de se soigner.

Javier Pastore pas d'accord avec sa direction

Seulement, il semble que ce procédé ne plaise du tout plu au principal intéressé.

Pastore n'avait en effet pas du tout envie d'aller en Chine et il aurait préféré recevoir des soins sur place, à Paris. L'idée, pour le meneur de jeu, était d'engager un préparateur physique et de rester dans la capitale, mais elle a rapidement été balayée par les dirigeants du PSG. Hasard ou pas, c'est depuis sa blessure que Unai Emery a décidé de changer de système pour instaurer un 4-2-3-1. Dans ce dispositif, Pastore aurait la place de numéro 10, sa préférée, aux côtés de Neymar et Mbappé. En attendant, c'est Julian Draxler, profitant également de la blessure d'Angel Di Maria, qui est titularisé.