Si l’on en croit la presse espagnole, le président du PSG, Nasser Al-Khelaifi aurait proposé un million d’euros à Edinson Cavani pour laisser tirer les penalties à la nouvelle star de l’équipe, Neymar

L’affaire des penalties, qui a éclos de la volonté de Neymar de tirer un penalty face à l’Olympique Lyonnais le week-end dernier lors de la 6e journée, n’a pas fini de faire parler.

En effet, selon les informations du quotidien espagnol El Pais, Nasser Al-Khelaifi aurait proposé un million d’euros à Cavani pour laisser Neymar tirer les penalties du PSG. Par cette proposition, le club parisien aurait voulu tenter de transformer la prime d’1 million d’euros que Cavani perçoit (s’il est le meilleur buteur à la fin du championnat) en une prime qui lui serait immédiatement versée s’il laissait Neymar se charger des penalties.

Seul hic pour le PSG, la déclinaison de la proposition par le buteur uruguayen qui n’en fait pas une question d’argent. Il estime que son passé dans le club parle pour lui et qu’il lui est naturel de s'occuper des penalties.

Cependant, le PSG nie en bloc les informations dans l’article incriminé.

Il est difficile de croire que le club de la capitale aurait fini par répondre positivement à cette rumeur.

Une blessure fictive ?

Autre source de questionnement : si l’on en croit à nouveau El Pais, mécontent de cette situation, Neymar aurait fait semblant d'être blessé à Montpellier suite à l'affaire avec Cavani.

Rumeur également démentie par le club en répondant que l'auteur de sa blessure n'est autre que Ben Arfa. Effectivement, d’après Foot Mercato, "Hatem Ben Arfa aurait involontairement percuté Neymar à l’entraînement, provoquant son passage aux soins.

Selon El Pais, Neymar aurait, comme Edinson Cavani, été sondé [VIDEO] par Nasser Al-Khelaïfi sur cette histoire. Le Brésilien aurait lui de son côté du mal à comprendre qu'il n'ait pas le droit le tirer les penalties sans même avoir besoin de demander l'autorisation de l'entraîneur.

Son statut de superstar ,sans cesse clamée par le président du PSG, finirait au final par nuire à ses relations avec certains de ses coéquipiers. [VIDEO]

Autre information amusante, si l'on s'en réfère aux bookmakers, Edinson Cavani est favori pour tirer les penalties en Ligue 1 plutôt que son coéquipier brésilien (selon lWilliam Hill, la cote pour un prochain penalty tiré par l'Uruguayen est de 2/9 tandis que celle du Brésilien de 3/1.)

Qui a raison qui a tort on ne le sait pas encore mais ce qui est sûr c’est que ce PenaltyGate ne va pas arrêter de faire parler.