4

"Le Paris Saint-Germain est aujourd'hui un grand club", la phrase est signée de Carlo Ancelotti, l'entraîneur bavarois qui se confiait il y a deux semaines au quotidien le Figaro sur la montée en puissance de l'équipe qu'il a dirigée entre 2012 et 2013. Et c'est effectivement un "grand PSG" que les supporters franciliens ont pu voir évoluer mercredi sur la pelouse du Parc des Princes, à l'occasion de la deuxième journée de la phase de poules comptant pour la Ligue des champions. Un choc au sommet, disputé contre le Bayern Munich, que le vice-Champion de France aura remporté avec brio.

Paris trop rapide pour le Bayern

Le géant du football allemand n'avait pas encore eu le temps de prendre ses aises sur le terrain, qu'il était déjà mené au score.

Un but de l'arrière brésilien Dani Alvès, dès la deuxième minute de jeu, suite à une percée soudaine et tranchante de la star brésilienne Neymar Jr dans la moitié de terrain bavaroise. Et d'ailleurs, durant toute la rencontre, le PSG se montrera particulièrement dangereux en contre-attaques. Il faut dire que la vitesse et l'incroyable capacité à se projeter vers l'avant de Kylian Mbappé ont permis au club de la capitale de se montrer terriblement percutant.

Mbappé inarrêtable, Neymar à son aise, Cavani à l'affût

Si le jeune international tricolore Kylian Mbappé a, pour sa part, rendu une copie sans faute, la prestation de l'attaquant brésilien Neymar a, comme à son habitude, rapidement fait oublier les polémiques qui circulent autour de lui [VIDEO] dans la capitale. En effet, le nouveau "chouchou" parisien réussira même à inscrire le troisième et dernier but qui scellera l'issue d'une rencontre concluante.

De son côté, Cavani restera égal à lui-même, se mettant au service d'une équipe parisienne qui aura beaucoup couru derrière le ballon tout en étant capable de marquer à la moindre ouverture. Un trio incroyable [VIDEO] qu'on ne se lasse pas de regarder jouer.

Un début de saison prometteur

En battant aussi sèchement le quintuple vainqueur de la compétition, le Paris Saint-Germain continue sa marche en avant et envoie des signaux clairs au monde du football sur ses ambitions européennes. Une équipe de charme donc qui, même quand elle cède la balle à son adversaire, sait toujours se montrer spectaculaire et efficace. La promesse donc d'une saison riche en sensations fortes. De quoi ravir un peu plus les fans parisiens, et donner à réfléchir au front anti-PSG.