Nabil Fékir est le grand absent de la dernière sélection de l'Equipe de France, qui permettra aux Bleus de jouer leur place pour la qualification à la prochaine Coupe du Monde 2018 en Russie. Et pour jouer les deux derniers matchs décisifs, Didier Deschamps a effectué des choix qui pourraient paraître surprenants, avec le retour dans le groupe de Moussa Sissoko et de Dimitri Payet, deux joueurs habitués du maillot frappé du coq depuis la prise de fonction de l'ancien champion du Monde en 1998. Principale victime de ces retours, Nabil Fékir, qui devra se contenter de regarder évoluer les français devant sa télévision le samedi 7 octobre prochain en Bulgarie, avant de peut-être jouer leur qualification à domicile face à la Biélorussie le 10 octobre.

Pour l'instant, la France est leader de son groupe A, avec un point d'avance sur la Suède et quatre sur les Pays-Bas. Autant dire que rien n'est joué, et c'est pourquoi il peut paraître étonnant de se passer de Nabil Fékir, très en forme depuis le début de saison dans un OL fortement remanié [VIDEO].

Fékir : une attitude mise en cause par Didier Deschamps

Pour expliquer sa décision, le sélectionneur commence déjà par la profusion de joueurs à sa disposition : "J’ai des postes qui sont au minimum doublés, je ne peux pas empiler les joueurs et en prendre davantage". Didier Deschamps a donc dû faire un choix entre deux profils offensifs, à savoir Dimitri Payer et Nabil Fékir (Sissoko possédant en plus l'avantage de pouvoir dépanner dans l'entrejeu). Et si les qualités du capitaine de l'Olympique Lyonnais sont évidentes, un élément a fortement marqué les esprits de DD.

Convoqué lors des deux dernières rencontres de l'équipe de France (victoire 4-0 contre les Pays-Bas et nul décevant 0-0 face au Luxembourg), Nabil Fékir était par deux fois entré en cours de match, sans réussir à imposer son rythme ou prendre le jeu à son compte. Une grosse erreur, que le sélectionneur ne pardonne pas. « Après, ça ne concerne pas que Nabil, c’est valable pour tous les joueurs. Qu’ils jouent 5, 10, 20 ou 30 minutes, dès qu’ils ont du temps de jeu, il vaut mieux pour eux qu’ils soient les plus performants possible. Et ce n’est pas forcément toujours le cas. Quand on commence le match sur le banc, il faut se mettre dans l’état d’esprit d’amener ce petit plus lorsque l’on est amené à entrer ». Une bonne nouvelle pour l'Olympique Lyonnais, déjà privé de plusieurs joueurs partis pour la coupe du monde U17 en Inde [VIDEO] ?

La liste de l'Equipe de France retenue par Didier Deschamps

Gardiens de but : Areola (PSG), Lloris (Tottenham), Mandanda (OM)

Défenseurs : Digne (FC Barcelone), Jallet (OGC Nice), Kimpembe (PSG), Koscielny (Arsenal), Kurzawa (PSG), Sidibé (AS Monaco), Umtiti (FC Barcelone), Varane (Real Madrid)

Milieux de terrain : Kanté (Chelsea), Matuidi (Juventus), Rabiot (PSG), Sissoko (Tottenham), Tolisso (Bayern)

Attaquants : Coman (Bayern), Giroud (Arsenal), Griezmann (Atletico Madrid), Lacazette (Arsenal), Lemar (AS Monaco), Mbappé (PSG), Payet (OM), Thauvin (OM)