Ce match était d'une importance capitale pour Paris, c'était le moment de justifier les millions dépensés lors du dernier mercato, de montrer à toute l'Europe que Paris est monté d'un cran. De démentir les rumeurs de tensions dans les vestiaires entre Neymar et Cavani, [VIDEO] et surtout rassurer les esprits après un match face à une équipe de Montpellier qui ont réussi à tenir un 0-0 sur leur pelouse. Ce match avait une allure de grand choc européen et aurait pu être une affiche de finale, mais les hommes de Carlo Ancellotti n'était pas au complet et était dans un système différent, une défense amoindrie, Manuel Neuer, Boateng, et Mats Hummels, était absent, Arjen Robben et Franck Ribéry était sur le banc.

Un PSG meilleur et plus réaliste

Il n'y aura pas vraiment eu de suspens dans ce match, un missile de Dani Alves dans les cages de Ulreich pour lancer les hostilités et mettre ses coéquipiers sur de bons rails. Un match de forte intensité des deux côtés, mais une défense bien meilleur du côté parisien, Thiago Silva et Marquinhos ont été intraitables dans les duels aériens et le capitaine s'est même improvisé gardien sur une sortie hasardeuse de Aréola en dégageant le ballon de la tête sur sa ligne. Le gardien parisien a eu lui aussi fort à faire, quelques arrêts rassurant la plupart du temps sur des frappes de loin des Munichois.

Mbappé président

L'attaque parisienne de ce soir a été mené par un minot de 19ans, certes il n'a pas marqué mais c'est lui qui a été le plus présent et le plus dangereux, à l'image de sa passe décisive pour Neymar où il se joue de Alaba, référence dans le monde du football à son poste, d'une subtile feinte de frappe.

Il s'est très souvent rendu disponible pour lancer les contre-attaques, et de son centre en retrait pour Cavani qui la transforme en passe décisive d'un plat du pied plein de sang-froid. 3-0 ce n'est pas cher payé, les munichois ont dominé le jeu, mais très peu d'occasions franche, et le changement de dispositif à la mi-temps ne pourra pas y remédier totalement, les parisiens ont énormément loupé, à l'image d'un Neymar pas à son réelle niveau, qui loupe des contrôles faciles et perd un duel face au gardien. Le buteur français va s'installer durablement au PSG et sur la scène européenne, cela ne fait plus de doute.

2 équipes ont fait forte impression lors de cette seconde journée, le PSG, mais aussi le Real, qui a vaincu un Dortmund au terme d'un match palpitant [VIDEO], et si c'était les 2 équipes à battre cette saison ?