Toifilou Maoulidou, né à Mayotte, footballeur français, ancien attaquant de l'Olympique lyonnais, a des regrets concernant le départ de Bafétimbi Gomis du club phocéen. L'Olympique Lyonnais avait en effet décidé de se séparer de Bafé Gomis, capitaine exemplaire qui était l'auteur de quelques 20 buts et 3 passes en Ligue 1 en 34 matchs joués, transféré à Galatasaray, pour 2,5 millions à Swansea. Ce grand joueur, qui, par ailleurs, a rendu de bons et loyaux services à l'Olympique lyonnais...était prénommé La Panthère. Joueur qui avait signé à l'Olympique de Marseille en juillet 2016, officialisant en étant titularisé lors de sa première journée en Ligue 1, contre Toulouse FC, puis il marqué sous les couleurs du maillot marseillais contre le FC Lorient. Il avait fait ses adieux au club, à l'âge de 32 ans, après des matchs où il était devenu indispensable, avec un palmarès de 18 matchs sur un total de 30 titularisations.

Et, aujourd'hui, le club phocéen n'a pas recruté de grands noms, comme, peut-être, l'espérait les supporters de l'Olympique Lyonnais.

Toifilou Maoulidou, inconsolable

Pour le Footbal Club de Marseille [VIDEO], Toifilou Maoulidou a noté, tout en respectant les choix du club, dont il faut respecter le choix, que Gomis faisait figure de valeur sûr, de référence en Ligue 1, avec 20 buts par saison.

Actuellement, Bafétimbi Gomis, appelé aussi Bafé Gomis, évolue au poste d'attaquant au Galatasaray SK, évoluant en Sportoto Süper Lig qui se localise à Istanbul. Lors de son premier match de championnat, il inscrit un doublé face à Kayserispor.

Pourquoi le surnom de Panthère ? Et bien, Bafétimbi Gomis célèbre la majorité de ses buts en imitant une panthère, tout simplement ! Mais attention, c'est en hommage à Salif Keita, qui avait d'abord été célébré par l'ancien attaquant stéphanois, Alex Dias, footballeur brésilien, qui, lui-même, rendait hommage à Salif Keita.

De cette manière là, Gomis rendait aussi hommage à Alex, joueur exceptionnel qu'aimait beaucoup Gomis. Ce dernier, recruté par Gérard Soler, était arrivé à l'AS Saint-Etienne à la fin des années 90, avec José Aloisio. Lors des matchs, Bafétimbi Gomis, a genoux, au sol, imitait la Panthère, après avoir marqué un but. Il effectue ce rituel chaque année, ce qui signifie qu'à chacun de ses matchs, et à chacun de ses buts (118 buts en Ligue 1 [VIDEO]), ce dernier a marqué les esprits, à Lyon, Saint-Etienne, Marseille.