La quête d'un attaquant de pointe a été très compliquée cet été pour l'Olympique de Marseille. Le club phocéen avait pourtant annoncé, par le biais de ses dirigeants, que le club aurait un budget de 50 millions d'euros qui serait alloué uniquement pour le recrutement d'un attaquant. Dans les faits, tout à été bien différent et les dirigeants ont eu du mal à trouver des attaquants disponibles. Alors que de très gros noms avaient été annoncés à l'Olympique de Marseille au début du Mercato, comme Alvaro Morata, Edin Dzeko et même Mario Mandzukic, toutes ces pistes ont vite été dissipées.

Marseille s'est alors attaqué à de nombreux attaquants français, en particulier le joueur d'Arsenal, Olivier Giroud et l'attaquant du Celtic Glasgow, Moussa Dembélé.

Mais les deux joueurs ont préféré rester dans leurs clubs plutôt que de venir dans le sud de la France. Stevan Jovetic a, quant à lui, rejoint Monaco qui lui avait fait une meilleure offre que celle de l'OM. D'autres transferts étaient prêt à être fait mais le coach principal de l'OM, Rudi Garcia, a mis son véto sur les transferts, comme avec Emre Mor ou encore Carlos Bacca. L'attaquant colombien était prêt à venir à Marseille mais c'est bel et bien le technicien français qui a refusé de le faire venir. Carlos Bacca a depuis rebondi en rejoignant Villareal en Espagne. Marseille de son côté a dans un premier temps recruté l'attaquant de l'AS Monaco, Valère Germain et, à la toute fin du mercato, c'est l'international grec Kostas Mitroglou [VIDEO] qui est arrivé au Velodrome.

Problèmes à venir à Marseille à cause de Mitroglou ?

Alors que le joueur est arrivé en provenance de Benfica contre 15 millions d'euros, les médias étaient unanimes pour dire que ce prix était très raisonnable par rapport au talent du joueur et de ses statistiques au Portugal.

Le joueur a inscrit respectivement 19 et 16 buts en championnat lors de ses deux années au Portugal et semble être au top de sa forme ! Mais de nouvelles révélations viennent ternir l'affaire car, selon les médias portugais, le Benfica aurait ajouté une clause qui obligerait l'OM [VIDEO] à payer 12.5 millions d'euros au Benfica si le club n'arrivait pas à revendre le joueur avant 2019 ! Une façon pour le Benfica de s'assurer des revenus supplémentaires grâce à ce transfert car le club récupérera à la base 50% du prix d'un futur transfert du joueur. Autant dire que l'OM n'a pas vraiment misé sur l'avenir avec Mitroglou.