Alors que les supporters parisiens ne savaient pas encore quel serait le choix d'Unai Emery entre Aréola et Trapp pour cette nouvelle saison les premiers matchs ont permis de mettre au clair la volonté du coach. Beaucoup pensait qu'Emery établirait une rotation entre le portier français et allemand mais il s'est très vite avéré que le le jeune Aréola avait d'avantage la confiance de l'entraîneur. En effet, pour le bien de l'équipe il a semblé préférable aux yeux de l'espagnol de faire un choix [VIDEO]. Choix étrange compte tenu des statistiques comparés des deux joueurs lors de la saison passée et des nombreuses critiques dont le français a fait l'objet.

Une saison passée très mitigée pour le français

L'international français a donné des frissons lors de la saison précédente aux supporters parisiens jusqu'à même être vivement critiqué dès l'hiver dernier suite à différentes bévues à l'image de celle face au LOSC lors de la 24 ème journée de ligue 1. Malgré un soutien de ses coéquipiers le gardien de but n'inspirait plus confiance et semblait lui même se remettre en question. Mais le club qatari se devait d'assurer de bons résultats en L1 afin de tenir tête à Nice et Monaco dans la course folle pour le titre de champion de France vers lequel l'ASM semblait peu à peu se rapprocher. Ainsi, Trapp a su s'imposer (par défaut ?) comme portier numéro 1 aux yeux d'Emery. Sur l'ensemble de la saison l'allemand possède d'ailleurs de meilleurs statistiques que son coéquipier avec une moyenne de 0,5 buts encaissés par match contre 0,9 pour le français.

A cela il ne faut pas oublier la défaite 6-1 des parisiens face au FC Barcelone qui a quelque peu assombri la note de l'allemand. Il n'en reste pas moins que le choix d'Emery peut paraître étonnant.

Bien que le PSG ait investit 850 millions d'euros pour former son groupe actuel (dont la moitié de la somme lors du dernier mercato !) cet argent n'aura pas permis à l'équipe de profiter d'un très "grand" gardien. Les supporters parisiens n'ont plus qu'à espérer qu'Aréola sache s'imposer comme titulaire indiscutable. Ce poste de jeux reste en effet le dernier où il existe une réelle marge de progression. Quand on connait le niveau d'exigence de la Ligue des Champions aucune erreur ne sera tolérée par le coach et les supporters parisiens. Que ce soit Trapp ou Aréola la mission de se hisser sur la même marche que le nouveau trio offensif restera cependant ... compliquée ! Espérons que l'équipe continue sur sa lancée [VIDEO] !