Grâce aux investissements colossaux des Qataris, le PSG [VIDEO] a frappé un grand coup lors de ce #Mercato d'été. Du jamais vu en France. Ils se sont d'abord offert le luxe de subtiliser Neymar au FC Barcelone en s'acquittant de sa clause libératoire de 222 millions d'euros, avant de signer Kylian Mbappé, la future superstar française encore buteur et auteur d'une entrée fracassante avec l'équipe de France face aux Pays-Bas ce jeudi. Arrivé à travers un montage financier assez flou, il débarque sous forme de prêt avec option d'achat obligatoire, pour la modique somme de 180 millions d'euros bonus inclus. Mais à quel poste va se retrouver le jeune prodige ?

Deux options s'offrent à Unai Emery

Le placer sur une aile, inévitablement à droite, Neymar [VIDEO] privilégiant le côté gauche.

Avec des ailiers aussi rapides et techniques et un avant centre hyperactif multipliant les appels en la personne d'Edinson Cavani, on sera loin du système qu'on a connu jusqu'alors basé sur la possession de balle et la construction parfois un peu lente du jeu. Dans un tel système, les offensives iraient à cent mille à l'heure mais il ferme probablement la porte aux Draxler, Di Maria et autres Pastore qui devraient se contenter du rôle de joker de luxe. Cela sous-entend également un vivier de milieux défensifs un poil plus fourni qu'en l'état actuel des choses, avec le départ de Matuidi à la Juve, un Fabinho coincé à Monaco et un Thiago Motta proche de la retraite.

La deuxième solution serait de faire évoluer Mbappé en pointe aux côtés de Cavani dans un 442 qui aurait fière allure, et qui permettrait probablement à Angel Di Maria de retrouver sa place de titulaire sur l'aile droite.

Il faudra attendre une grosse confrontation pour entrevoir les limites de ce système, qui nous régalera sûrement en ligue 1, où seuls deux milieux récupérateurs se répartiront le travail défensif. La doublette Verratti/Rabiot sera t-elle assez solide pour assumer à elle seule cette tâche ? Unai Emery en sera le seul décisionnaire, et devra assumer les conséquences de ce choix. C'est vrai que sur le papier, une attaque composée de Neymar à gauche, Di Maria à droite, avec Cavani et Mbappé en pointe, ça fait rêver. Sachant que sur le banc, il restera Draxler, Pastore et Lucas, on peut vraiment dire que là, le #PSG commence sérieusement à ressembler à une top team.

Après les histoires de transferts et de montants exorbitants, maintenant place au #Football !