Le PSG a recruté du lourd lors du dernier mercato d'été, ce qui a pour conséquence directe de devoir épurer un minimum son effectif, notamment sur le plan offensif. En effet, les attaquants de grande classe s'empilent désormais sur le banc francilien, et l'argent doit rentrer dans les caisses d'une manière ou d'une autre pour compenser les montants astronomiques investis sur Neymar et Kylian Mbappé.

Antero Henrique aurait donc dores et déjà pris la décision de se séparer dès cet hiver de Javier Pastore, encore trop fragile et peu utilisé par Unai Emery depuis le début de saison. Le technicien espagnol privilégie généralement Draxler ou Di Maria pour les entrées en cours de match, comme ce fut le cas lors du Classico de ce dimanche.

L'Argentin continue d'enchaîner les pépins physiques, avec une blessure au mollet début septembre pour la dernière en date, et sera probablement poussé vers la sortie dès le mois de janvier. Selon le journal italien Tuttosport, l'Inter Milan s'intéresse depuis un bon moment à Pastore et pourrait bien profiter de cet épurement [VIDEO] pour faire revenir "El Flaco" de l'autre côté des Alpes. L'arrivée Walter Sabatini à l'Inter n'y est probablement pas innocente, le nouveau directeur sportif étant déjà à l'origine du recrutement de Pastore à Palerme en 2009.

Javier Pastore en monnaie d'échange pour le PSG ?

Bien sûr, ce n'est pas par plaisir que la direction parisienne souhaite se séparer de sa pépite [VIDEO] argentine, chouchou du Parc des Princes depuis son arrivée au PSG en 2011. Il s'agirait en premier lieu de profiter de la valeur marchande encore intéressante de Pastore pour renflouer les caisses du club et calmer les ardeurs de l'UEFA concernant le non respect du fair-play financier.

Malgré cela, avec un milieu de terrain amputé de Matuidi, un Verratti irrégulier, un Rabiot nonchalant, un Thiago Motta sur la fin et un Lo Celso encore un poil tendre, le PSG pourrait bien se laisser tenter par l'échange proposé par l'Inter Milan, qui serait prêt à laisser filer son international portugais Joao Mario en échange d'"El Flaco".

Le profil du prometteur milieu de terrain, assez peu titularisé en ce début de saison par Luciano Spalletti, semblerait beaucoup plaire au staff parisien. L'économie d'une indemnité de transfert permettrait alors à l'Inter de proposer un salaire intéressant à l'Argentin, et au PSG de se renforcer dans un secteur récemment affaibli. Si l'échange venait à se faire, Angel Di Maria ou Lucas pourraient bien être les premiers à en faire les frais.