Michel Ouazine, représentant d'Hatem Ben Arfa, avoue s'inquiéter pour le joueur. Dans un entretien à la radio, il estime que la situation de son client au PSG est inadmissible et assure qu'il fera tout pour obtenir sa réintégration au groupe professionnel. Même en passant par la justice s'il le faut...

Malgré les annonces et les promesses des uns et des autres, Hatem Ben Arfa est toujours un membre de l'équipe réserve du PSG... Face à cette situation plus que compliquée pour lui, le milieu offensif de 30 ans a décidé de saisir la commission juridique de la Ligue Française de Football (LFP). Il espère ainsi former le PSG à le réintégrer à son groupe professionnel.

En conférence de presse, Unaï Emery, l'entraîneur de l'équipe a expliqué que la non-convocation du Franco-Tunisien [VIDEO] se justifie par le fait qu'il ne fait pas partie de la liste de joueurs prévus pour la mise au vert en vue du prochain match du PSG en Ligue 1 contre le FC Girondins de Bordeaux. Mais, selon le coach basque, Ben Arfa n'est pas victime d'un acharnement. Il est logé à la même enseigne que des joueurs comme Callegari ou Descamps qui s'entraînent parfois avec le groupe professionnel mais ne sont pas ensuite convoqués pour les rencontres. Pas sûr que cet argument plaise beaucoup à l'international français.

Michel Ouazine inquiet pour Ben Arfa

L'ancien meneur de jeu de l'OGC Nice, passé par l'OM [VIDEO] et l'OL notamment, sait désormais qu'il n'entre plus dans les plans d'Emery avec le PSG.

Un club dont il ne devrait plus porter le maillot dans l'avenir. Le joueur semble s'être fait à cette idée. Mais son représentant, Michel Ouazine, lui, s'inquiète.

Sur les ondes de la radio Le Mouv', il a assuré que lui et Hatem Ben Arfa ne cherchent « pas le bras de fer » avec la direction du PSG. Il affirme d'ailleurs n'avoir aucun contact avec elle. Selon le représentant de Ben Arfa, l'objectif des dirigeants du club est de faire craquer le joueur. S'il reconnaît que le milieu de terrain est fort et qu'il pense qu'il est en mesure de supporter cette situation qu'il trouve injuste, Michel Ouazine concède qu'il s'inquiète un peu pour son client. « On ne sait pas ce qui peut arriver. Je serais le premier à me sentir responsable », a-t-il laissé entendre à la radio.

Bataille juridique entre le PSG et Ben Arfa ?

Même si le représentant de Ben Arfa jure que non, tout porte à croire qu'on se dirige vers un vrai bras de fer juridique entre la direction du PSG et le joueur. Surtout que son entourage a également annoncé qu'il a l'intention de porter plainte contre le club pour harcèlement moral.