Pendant un an et demi, Alex a été l'un des piliers de la défense du Paris Saint-Germain. Avec Thiago Silva, ils ont formé la charnière centrale entre janvier 2012 et mai 2014, sous Carlo Ancelotti puis Laurent Blanc par la suite. Mais non prolongé par les dirigeants du PSG qui veulent une pointure à son poste, il décide de rejoindre le Milan AC. À Paris, Alex avait senti le vent tourner pendant la saison et il ne s'était pas trompé. Dès l'ouverture du Mercato, le club de la capitale faisait signer David Luiz contre 48 millions d'euros.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne PSG

Et à ce prix, ce n'est pas pour le mettre sur le banc.

Il ne comprend pas sa décision

Même si Alex aurait pu avoir une fin de carrière tranquille à jouer les doublures dans un grand club, il a privilégié le temps de jeu. À 35 ans et maintenant à la retraite, l'ancien de Chelsea a toujours un oeil sur l'écurie qui a recruté ses compatriotes Neymar et Daniel Alves lors de ce mercato estival.

Avec ce PSG à forte connotation brésilienne et qui est pour lui favori de la Ligue des Champions, il peut constater que certains de ses anciens coéquipiers sont toujours au club. Arrivé quasiment en même temps au début de l'ère QSI que le défenseur, Lucas est encore présent dans l'effectif. Jamais vraiment titulaire au PSG en cinq ans, le feu follet brésilien a pourtant choisi de rester malgré une concurrence folle.

Rarement dans le groupe du PSG

Une décision que ne comprend pas du tout Alex. Pour lui, Lucas doit partir pour avoir du temps de jeu, et enfin franchir ce palier. "À sa place, je serais déjà parti faire mon trou ailleurs", explique-t-il. Il faut dire qu'avec l'arrivée du prodige Kylian Mbappé [VIDEO], plus les autres ailiers comme Angel Di Maria, Julian Draxler, voir Daniel Alves qui peut évoluer à ce poste, Lucas est plus souvent dans le tribunes que sur les pelouses de Ligue 1.

Avec 38 petites minutes jouées en 8 matches de championnat, il est clairement temps pour lui d'aller voir ailleurs. Pour Alex, le championnat espagnol est tout indiqué, là où "il pourrait profiter des espaces et faire parler sa vitesse et sa technique". Arsenal a également été sur la piste de l'ailier du PSG cet été, mais les Gunners n'ont pas pu concrétiser ce dossier. La piste prioritaire pour le mercato hivernal ? En tout cas, à 25 ans, celui qui était arrivé contre 42 millions d'euros n'a plus le choix s'il veut être sur le terrain le week-end. Vu la situation du PSG qui doit dégraisser [VIDEO], un départ semble inévitable, pour le bien des deux parties.