Dix ans quasiment jour pour jour après sa victoire au titre de #Ballon d'Or 2007, #kaka vient d'évoquer officiellement la suite de sa carrière américaine. En fin de contrat avec le club d'Orlando City en MLS, l'international brésilien ne prolongera pas l'aventure en Floride, celle-ci se terminant alors dès... dimanche. S'il n'a pas encore avoué vouloir raccrocher les crampons, il ne fait plus vraiment de doute que le joueur disputera ce week-end son dernier match de football professionnel, plus de seize ans après ses débuts avec Sao Paulo.

Malgré ses 35 ans, Kaka n'avait pourtant pas tout perdu de son talent et avait retrouvé son sens du jeu qui a fait de lui l'un des meilleurs du monde à son poste à une période.

Cette saison, il a inscrit 6 buts et offert 4 passes décisives en 22 rencontres de MLS. Mieux, en trois saisons le joueur est à créditer de 25 buts et 19 offrandes. Si un grand joueur prend sa retraite, Kaka n'a pourtant jamais pu vraiment confirmer au très haut niveau après son titre de meilleur joueur du monde 2007.

"Jouer au foot n'est plus un plaisir"

Après des débuts à Sao Paulo et une Coupe du Monde remportée en 2002, marquée par son ancien coéquipier Ronaldo [VIDEO], le jeune Ricardo Kaka quitte le #Brésil à l'âge de 21 ans seulement pour rejoindre un an plus tard le grand Milan AC. Un choix qu'il ne regrettera pas. Kaka va très vite rentrer dans les coeurs des supporters milanais avec une justesse technique largement au dessus de la moyenne et des gestes les plus spectaculaires les uns que les autres.

Parfois surnommé "le Zidane brésilien", il va porter son équipe au côté d'autres joueurs talentueux comme Fillipo Inzaghi, Andrea Pirlo, Clarence Seedorf ou autres Paolo Maldini, pour aller soulever le Graal suprême en 2007... la Ligue des Champions.

Après avoir soulevé la coupe aux grandes oreilles et le Ballon d'Or, Kaka est recruté par le Real Madrid comme un nouveau galactique et le remplaçant probable de Zizou. Oui mais voila, tout ne se passera pas comme prévu en Espagne où après une belle saison, le milieu offensif va rapidement passer de galactique à parfois catastrophique. Quatre années mitigées plus tard, le joueur retourne dans ses deux anciens clubs qu'il a tant aimé avec beaucoup moins de réussite.

De son vrai nom, Ricardo Izecson Dos Santos Leite, le meneur de jeu a avoué en conférence de presse ne plus se sentir à l'aise physiquement : "Jouer au foot n'est plus un plaisir pour moi, je sens la douleur à chaque fois que je termine un match. A mon âge c'est vraiment difficile de récupérer et je sens que le temps de dire au revoir est proche". Le dernier lauréat du Ballon d'Or avant l'hégémonie de Cristiano Ronaldo et Lionel Messi, va donc prendre sa retraite dimanche avec un nom qui restera dans l'histoire moderne du football, et pas seulement pour les blagues douteuses que l'on peut faire avec.

Bonne retraite Kaka.